Politique

Envoyé spécial : Marine Le Pen experte de la manipulation ? Le reportage choc ! (Vidéo)

 Envoyé spécial : Marine Le Pen experte de la manipulation ? Le reportage choc ! (Vidéo)

Ce jeudi 14 janvier, Envoyé Spécial était de retour et a proposé aux téléspectateurs une séquence de décryptage des discours de Marine Le Pen. Alors que chaque phrase de Marine Le Pen fait le buzz, la journaliste Elise Le Guével a décortiqué les mots de la présidente du Front National dans un reportage choc. Et le constat prouve que Marine Le Pen sait manipuler les mots pour faire passer ses messages. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Ces derniers mois à la suite de la crise des réfugiés, Marine Le Pen enchaîne les interviews pour évoquer selon elle un problème pour la France. Face à ses discours qui touchent de plus en plus de Français, les journalistes d'Envoyé Spécial ont décidé de se pencher sur les fameuses phrases dites par Marine Le Pen, et sur le sens caché des mots utilisés par la fille de Jean-Marie Le Pen. Face à la crise des migrants, Marine Le Pen assure que la France doit faire face à une "submersion migratoire", pourtant les chiffres prouvent que la France est loin derrière d'autres pays. Ainsi, sur les plus de 4 millions de Syriens qui ont fui leur pays depuis 4 ans, 2,2 millions sont en Turquie, 1,2 millions au Liban et 400 000 en Europe soit moins de 10%. La France quant à elle a accueilli 24 000 Syriens, soit moins de 0,04% de sa population.

 

Contrairement à son père Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen sait être beaucoup plus subtile dans ses discours et préfère utiliser l'euphémisme et l'allusion plutôt que la provocation dans ses discours. Au lieu d'utiliser les termes "race" ou "Français de souche", Marine Le Pen va utiliser d'autres termes et des sous-entendus pour faire passer les même message xénophobes que tenait Jean-Marie Le Pen. Dans le reportage, la journaliste est allée rencontrer Cécile Alduy, chercheuse à l'université de Stanford, qui s'est intéressée à Marine Le Pen il y a quelques années et notamment aux mots employés par la femme politique et les a comparé à ceux utilisés par son père à l'aide d'un logiciel informatique. Au final, Cécile Alduy a réalisé que si les mots de Marine Le Pen ne sont pas les mêmes que son père, les idées n'avaient vraiment pas changé et le racisme serait toujours bel et bien présent dans les discours de Marine Le Pen.

 

Le Front National scandalisé par ce reportage

 

Après la diffusion de ce reportage, le Front National s'est montré très offusqué et Sébastien Chenu, président du collectif Culture Libretés et Création et conseiller régional de Picardie-Nord-Pas de Calais, a dénoncé une manipulation de la part de France Télévisions : "La chaîne publique France Télévisons s’est illustrée dans une énorme entreprise de manipulation de l’opinion et de militantisme politique « anti Marine Le Pen » que seule la télévision nord-coréenne ne désavouerait pas. Dans l’émission "Envoyé spécial", un reportage diffusé à heure de grande écoute (…) s’efforce d’analyser et de déconstruire la parole publique de Marine Le Pen afin d’en tirer comme conclusion que celle ci puise sa rhétorique aux sources mêmes du racisme. Si un tel exercice peut s’avérer « original », il prend ici une tournure scandaleuse". De son côté Marine Le Pen n'a pas réagi.    

Réagissez à l'actu people