Politique

Emmanuel Macron : son sosie qui fait le buzz prêt à "en chier" (vidéo)

Emmanuel Macron : son sosie qui fait le buzz prêt à "en chier" (vidéo)

Eliott, 24 ans, est le sosie d’Emmanuel Macron. Le jeune homme, graphiste de formation, s’est confié à France Info sur cette ressemblance et sur la soudaine célébrité que cela lui a apportée. Pour Eliott, être confondu avec le candidat d’ "En marche" à l’élection présidentielle a ses bons comme ses mauvais côtés. Une ressemblance troublante à découvrir sur Non Stop Zapping.

Inconnu du grand public il y a trois ans, Emmanuel Macron a réussi le tour de force d’être l’homme politique du moment. L’ancien banquier d’affaires est surtout le favori de cette élection présidentielle. Au soir du premier tour, le 23 avril dernier, il s’est classé en tête récoltant 24% des voix.  De son arrivée à l’Élysée à la création de son mouvement "En Marche !" il y a un an, en passant par ses deux ans au ministère de l’Économie, Emmanuel Macron a acquis une notoriété certaine. Dans le même temps, c’est son jeune sosie, Eliot qui a connu une célébrité soudaine. Le jeune homme de 24 ans s’est confié pour France Info cette semaine racontant son quotidien. Le graphiste de formation est arrêté au moins une fois par jour dans la rue. "Certains sont maladroits, ils crient ‘oh, on a trouvé le sosie de Macron’ très fort, ce n’est pas très amical. D’autres sont plus discrets, me sourient tout simplement", raconte le jeune homme reconverti dans la vente. 

Le sosie d’Emmanuel Macron redoute le quinquennat du leader d’ "En marche !"

Eliott indique que c’est au travail que son quotidien est plus difficile. "La blague de m’appeler Macron, on me la fait trois à quatre fois par jour", témoigne-t-il.  Le jeune homme a décidé de profiter de cette nouvelle célébrité pour faire connaitre sa musique sur internet. "Cela m’embêtait avant, mais quand j’ai vu l’ampleur que ça prenait, je me suis dit que je pouvais en profiter pour ma musique", indique le jeune homme qui a passé un casting pour la série "Le bureau des légendes".  Eliott, qui n’a pas voté pour son double le 23 avril, redoute tout de même l’élection d’Emmanuel Macron.  "Je vais en chier pendant 5 ans, il faut que je fasse le deuil de mon visage", écrit-il sur Twitter. "Il faut faire avec", ajoute-t-il, philosophe, auprès de France Info.

 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people