Politique

Emmanuel Macron : son discours émouvant aux Invalides pour les soldats morts (vidéo)

Emmanuel Macron : son discours émouvant aux Invalides pour les soldats morts (vidéo)

Lundi 2 décembre, la nation française rendait hommage aux 13 soldats morts lors d'une opération au Mali. Le président de la République a prononcé un vibrant discours aux Invalides. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

La nation française est en deuil. La semaine dernière, 13 soldats de l'opération Barkhane, qui combattaient les islamistes en Afrique de l'ouest, sont morts lors d'une opération. Alors qu'ils suivaient un convoi de jihadistes à bord de deux hélicoptères en pleine nuit, les deux appareils se sont percutés puis écrasés, tuant tous les occupants. Un drame qui a secoué le pays tout entier, y compris la classe politique. Ce lundi, l'Élysée organisait des funérailles nationales pour les 13 militaires dont les corps ont été rapatriés dimanche du Mali. De très nombreuses personnes avaient fait le déplacement pour leur rendre un dernier hommage, avec de nombreux soldats et anciens combattants massés le long du trajet du cortège funèbre. Les dépouilles ont fini par arriver aux Invalides, où le président de la République attendait pour leur remettre la Légion d'Honneur à titre posthume.

"13 destins français, 13 visages, 13 vies données"

Un moment solennel et empreint d'émotion dans la cour des Invalides, en présence de nombreuses personnalités politiques, des familles des soldats disparus. Emmanuel Macron a ensuite pris la parole pour livrer une éloge funèbre très émouvante : "13 destins français, 13 visages, 13 vies données, 13 hommes que la fraternité des combats et des entraînements dans les sommets enneigés comme dans les cieux étoilés avaient rapprochés et que la mort à jamais a uni. 13 noms qui seront inscrits dès demain à l'encre de pierre sur monument aux morts pour la France en opérations extérieures" a déclaré le président de la République devant de nombreux anciens combattants visiblement touchés par ce discours. 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people