Politique

Emmanuel Macron snobe Donald Trump au sommet de l’Otan (vidéo)

Emmanuel Macron snobe Donald Trump au sommet de l’Otan (vidéo)

Jeudi 25 mai se tenait le sommet de l’OTAN à Bruxelles. L’occasion pour les chefs d’Etat membres de l’Alliance du Traité de l’Atlantique Nord de se rencontrer. Et Emmanuel Macron n’a pas hésité à snober son homologue américain, Donald Trump. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Jeudi 25 mai, la ville de Bruxelles était en effervescence. D’abord, ce fut le lieu de la toute première rencontre entre le président de la République, Emmanuel Macron, et son homologue Donald Trump. Une rencontre très observée par les médias étrangers qui l’ont perçue comme une prise de contact virile. Il faut dire que la poignée de main entre les deux hommes a fait le buzz sur la toile. La rencontre officielle s’est déroulée en marge du sommet de l’OTAN, à Bruxelles, et réunissant les chefs d’Etat des membres de l’alliance. C’est à cette occasion qu’Emmanuel Macron s’est une fois de plus illustré dans une séquence qui en dit long. Alors qu’il arrivait au siège de l’OTAN, le chef d'Etat s’est retrouvé face aux dirigeants de l'Alliance, avec en tête de cortège Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel.

Priorité aux dames et à l'Europe

Alors que le président français se dirigeait vers ses homologues étrangers, Donald Trump a commencé à écarter ses bras pour le saluer, pensant qu’Emmanuel Macron viendrait lui serrer la main en premier. Mais le le pensionnaire de l'Elysée a dévié de trajectoire à la dernière minute pour aller échanger une chaleureuse bise avec Angela Merkel. Puis il a serré la main aux autres dirigeants avant enfin de saluer Donald Trump. Une scène certes très anecdotique mais qui en dit long sur les affinités des dirigeants d’Etat. Pour sa première visite officielle en tant que président de la République, Emmanuel Macron s’était rendu à Berlin le 15 mai dernier. La France a toujours entretenu de très bonnes relations avec l’Allemagne. Le président de la République a plusieurs fois exprimé son attachement au projet européen. À Bruxelles, il a d’ailleurs rencontré le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Comme quand il salue ses homologues, pour Emmanuel Macron c’est l’Europe d’abord, les Etats-Unis ensuite.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people