Politique

Emmanuel Macron : Ses propos chocs sur les "gens qui ne sont rien" (vidéo)

Emmanuel Macron : Ses propos chocs sur les "gens qui ne sont rien" (vidéo)

Jeudi 29 juin, Emmanuel Macron inaugurait la Station F, le plus grand incubateur de start-up au monde, installé dans l’ancienne Hall Freyssinet à Paris. Et lors de son discours, le président de la République a tenu à opposer les "gens qui réussissent" et ceux qui "ne sont rien". Une phrase polémique à découvrir sur Non Stop Zapping.

Depuis qu’il a été élu président de la République le 7 mai dernier, Emmanuel Macron est sur tous les fronts. Rencontres avec ses homologues étrangers, photographies officielles et même discours dans la langue de Shakespeare, Emmanuel Macron se veut être le président du changement. Si ses premières semaines à l’Elysée furent vivement observées et critiquées, de nombreux observateurs politiques jugeaient alors son début de parcours sans-fautes. Mais très vite, le chef d’Etat n’a pas dérogé à la règle des polémiques politiques. Déjà le 3 juin dernier, Emmanuel Macron créait un premier scandale en faisant une blague très mal reçue sur les réfugiés comoriens. Cette fois, jeudi 29 juin, le président de la République inaugurait la Station F, le plus grand incubateur de start-up au monde, installé dans l’ancienne Hall Freysinnet à Paris. Un lieu qui est capable d’accueillir des milliers de start-up sur 34 000 mètre, le projet avait été lancé par Xavier Niel en 2013.

Emmanuel Macron fait de nouveau polémique

Ainsi, lors de son discours, Emmanuel Macron a d’abord voulu faire référence au passé du lieu, qui fut un dépôt ferroviaire jusqu’en 2006 : "Une gare c’est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien" a-t-il ainsi déclaré. Une petite phrase qui a suscité une vive colère chez ses opposants politiques ainsi qu’auprès de certains internautes. Nicolas Dupont-Aignan a estimé qu’Emmanuel Macron "devrait s’excuser", tandis que certains internautes ont jugé cette phrase honteuse et méprisante. Déjà en mai 2016, on se souvient des propos du président de la République qui avait lancé à un salarié gréviste dans l’Hérault : "Vous n’allez pas me faire peur avec votre T-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler."

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people