Politique

Emmanuel Macron se compare à de la lessive pour expliquer son image médiatique (vidéo)

Emmanuel Macron se compare à de la lessive pour expliquer son image médiatique (vidéo)

Emmanuel Macron, fraîchement élu Président de la République, est revenu jeudi soir pour Envoyé Spécial sur les coulisses de sa campagne et a livré des anecdotes. Il a notamment souhaité expliquer sa relation avec les médias, lui qui a été qualifié de "candidat des médias" pendant la course à l'Elysée. Un drôle de comparatif à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Emmanuel Macron l'a fait. A 39 ans, il est devenu le plus jeune Président de la République de l'histoire, en battant Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle. Pourtant, le candidat d'"En Marche !" était encore quasiment inconnu du grand public il y a quelques mois. Seul fait d'armes à son actif, avoir été le ministre de l'Economie de François Hollande et Manuel Valls. Ses adversaires l'ont en conséquence attaqué sur cette notoriété très soudaine, et le fait qu'elle aurait été orchestrée par les médias. Ils l'ont d'ailleurs très souvent surnommé le "candidat des médias", au vu du nombre d'articles de presse et de couvertures consacrés à sa personne et son projet. Emmanuel Macron n'a jamais vraiment commenté ces allégations et donné son avis sur cette médiatisation, jusqu'à jeudi soir.

"J'ai fait beaucoup de couvertures parce que je fais vendre"

Le nouveau Président faisait l'objet d'un reportage de l'émission Envoyé Spécial, qui l'a suivi durant sa campagne. Il est notamment revenu sur le houleux débat de l'entre-deux tours face à Marine Le Pen. Et le candidat a livré de nombreuses infos et ressentis sur son parcours et tout ce qui l'entourait. Il est donc revenu sur cette relation entre la presse et lui, en faisant un comparatif des plus étranges, mais plutôt efficace : "J'ai fait beaucoup de couvertures parce que je fais vendre. Comme une lessive. Rien de plus" compare-t-il. Ce ne serait donc pas la volonté de faire sa promotion qui pousserait les médias, mais bien de faire vendre des numéros. "Mais les médias me traitent la plupart du temps assez mal" précise néanmois Emmanuel Macron. Candidat des médias ou pas, l'avenir de son mandat en sera certainement la preuve.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people