Politique

Emmanuel Macron revient sur les rumeurs de son compte offshore (Vidéo)

Emmanuel Macron revient sur les rumeurs de son compte offshore (Vidéo)

Ce mercredi 3 mai TF1 et France 2 diffusaient le tant attendu débat d’entre-deux-tours. Piquée au vif par le candidat d’En Marche, Marine Le Pen n’a pas hésité à évoquer un éventuel compte offshore qu’Emmanuel Macron pourrait tenter de cacher. Sur France 2 le candidat est revenu sur le sujet. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ce dimanche 7 mai, les Français seront de retour dans leurs bureaux de vote afin d’élire le nouveau chef de l’État. Alors que la majorité des Français avoue être encore dans le flou en ce qui concerne le nom qu’ils vont glisser dans l’enveloppe, TF1 et France 2 ont diffusé le tant attendu débat d’entre-deux-tours ce mercredi 3 mai. Et c’est un débat extrêmement houleux qu’ont mené les deux candidats en lice à la présidence de la République. Piquée au vif par les propos d’Emmanuel Macron en ce qui concerne ses problèmes avec la justice, Marine Le Pen n’a pas hésité a lâché une bombe. En effet, la candidate du Front National a évoqué le fait qu’Emmanuel Macron pourrait éventuellement avoir un compte offshore aux Bahamas.

"je n'ai jamais eu un compte dans un paradis offshore"

Interviewé sur France 2 ce jeudi 4 mai, le candidat du mouvement En Marche a tenu à revenir sur le sujet, et a également expliqué pourquoi il avait porté plainte. "Marine Le Pen a eu plusieurs assertions hier, qui ont été extrêmement graves sur le ton de l’insinuation. Je l’ai reprise quand elle a dit ça. Il est évident qu’il y a une concomitance, avec une initiative de masse conduite sur Internet. Comme je suis attaché à la vérité et à la rigueur, je ne vais pas moi-même rentrer dans un jeu de soupçon. C’est pour ça que je n’ai pas porté plainte contre Mme Le Pen. Par contre, j’ai porté plainte contre X, contre la propagation de faux manifestes. Je vous le dis très clairement, je n'ai jamais eu un compte, quel qu’il soit dans un paradis offshore, à fortiori celui-ci. Et le moment où ça sort, les sites d'où cela vient montrent qu'il s'agit bien d'une attaque de type politique, fait par des gens de peu de scrupules."

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people