Politique

Emmanuel Macron présente son "plan pour la culture" (vidéo)

Emmanuel Macron présente son "plan pour la culture" (vidéo)

Après une visioconférence avec plusieurs artistes ce mercredi 6 mai, Emmanuel Macron a présenté les premières annonces du "plan pour la culture". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Tandis que certains commerces vont pouvoir ouvrir avec le début du déconfinement le 11 mai, les théâtres, les cinémas, les grands musées et les salles de concert vont rester fermés en respect de la distanciation sociale. Depuis le début du confinement, le secteur culturel est en grande difficulté financière. Seulement, de nombreux artistes ont partagé leur colère dans une tribune parue dans Le Monde et déploré un "oubli de l'art et de la culture" par le gouvernement en cette période. Cet appel, Emmanuel Macron l'a entendu et s'est entretenu en visioconférence avec douze artistes ce mercredi 6 mai pour envisager des mesures. Suite à cette réunion, le chef d'Etat a fait les premières annonces d'un "plan pour la culture".

Les premières annonces du "plan pour la culture"

En réponse aux intermittents qui réclament une "année blanche" pour leurs droits à l’assurance-chômage, Emmanuel Macron qui a reconnu que "beaucoup ne pourront pas faire leurs heures", a déclaré : "Je veux qu’on s’engage à ce que artistes et techniciens intermittents soient prolongés jusqu’à fin août 2021". Mais le chef d'Etat a assuré faire en sorte que cette "année blanche" ne soit pas nécessaire : "On va donner, avec beaucoup de projets, les heures" qui permettront aux intermittents de "ne pas activer ces dispositifs". Pour aider les artistes auteurs, Emmanuel Macron a indiqué qu'ils pourront bénéficier "de l’exonération des cotisations pour quatre mois". Centre national de la musique se verra accorder 50 millions d’euros tandis qu'un fonds d'indemnisation sera mis en place pour les séries ou tournages de cinéma annulés. Après des premières ouvertures le 11 mai, Emmanuel Macron a assuré : "On aura un point fin mai et début juin, on va regarder comment les choses se passent". 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people