Politique

Emmanuel Macron : Les ravisseurs de l'otage Sophie Pétronin sont des "voyous et des assassins" (vidéo)

Emmanuel Macron : Les ravisseurs de l'otage Sophie Pétronin sont des "voyous et des assassins" (vidéo)

Dans la nuit de samedi à dimanche 2 juillet, le groupe terroriste Al-Qaïda au Mali a diffusé une vidéo de l’otage Sophie Pétronin, humanitaire française, détenue depuis décembre 2016. Des images rendues publiques qui coïncident avec la visite d’Emmanuel Macron à Bamako. Et le président de la République avait un message clair à faire passer aux terroristes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Voilà près de sept mois que Sophie Pétronin, une humanitaire française de 72 ans est détenue au Mali par la branche d’Al-Qaïda, faisant d'elle le dernier otage français dans le monde. Originaire d’Ardèche, Sophie Pétronin est à la tête d’une association d’aide à l’enfance et c’est le 24 décembre dernier qu’elle a été enlevée à Gao, dans le nord du Mali, par des hommes armés. Depuis, aucune trace de vie de la septuagénaire n’avait été fournie. Mais dernièrement, dans la nuit de samedi à dimanche 2 juillet, le "groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans" lié à Al-Qaïda a diffusé une vidéo dans laquelle on peut voir Sophie Pétronin, affaiblie mais en vie.

"Des voyous et des assassins"

De leur côté, les proches de l’humanitaire déplore l’immobilisme de l’Etat face à cette situation alarmante. Et jeu de coïncidence ou pas, la diffusion de cette vidéo est survenue peu de temps avant la visite d’Emmanuel Macron à Bamako au Mali. Venu assister au sommet sur la question des groupes terroristes dans la région, aux côtés des dirigeants Tchad et du Niger, le président de la République a ainsi été interrogé sur la vidéo mise en ligne par Al-Qaïda. Ainsi, Emmanuel Macron a tenu avant tout à passer un message fort aux terroristes : "je ne ferais aucun honneur à ceux qui ont diffusé à dessein cette vidéo cette nuit, pour que des chefs d’Etats viennent les prendre comme leurs premiers opposants, leur premiers ennemis. Ces gens ne sont rien, ce sont des terroristes, des voyous, des assassins, et nous mettrons toute notre énergie à les éradiquer" a-t-il déclaré sur un ton grave et dans un calme olympien. Emmanuel Macron s’est tout de même félicité de ce "signe de vie" de Sophie Pétronin.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people