Politique

Emmanuel Macron interpellé avec véhémence par un médecin sur la situation des hôpitaux (vidéo)

Emmanuel Macron interpellé avec véhémence par un médecin sur la situation des hôpitaux (vidéo)

Jeudi 27 février, Emmanuel Macron était en visite à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière où un patient est mort du coronavirus cette semaine. Le président de la République a été interpellé sur la situation des hôpitaux français par un médecin à bout. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

L'hôpital français va mal. Le personnel soignant se plaint depuis des mois (pour ne pas dire des années) du manque de moyens accordés par l'État pour un service pourtant primordial. Médecins, infirmiers et autres professionnels manifestent également contre la réforme du système des retraites. Une colère désormais dirigée contre le président de la République Emmanuel Macron qui cristallise la tension sociale. Un président qui se rendait justement ce jeudi à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière ce jeudi pour rendre visite au personnel soignant qui s'est notamment occupé d'un patient atteint du coronavirus et qui est malheureusement décédé. Emmanuel Macron a été alpagué par un médecin qui s'est fait le porte-parole du "ras-le-bol" du personnel médical.

"On est vraiment au bout"

"Je suis là parce que notre dernier espoir c’est vous. Vous en tant que président, vous en tant que protecteur des citoyens, on est au bout. On est vraiment au bout" a déclaré François Salachas, neurologue à la Pitié-Salpêtrière. "Nous sommes au bout. On a un besoin d’un choc. Il paraît que vous aimez bien les chocs ? Un choc d’attractivité. Il faut absolument refinancer en urgence l'hôpital public. Je suis vraiment désolé mais c’est extrêmement important. Je suis pas là pour moi, vous avez compris ? Vous savez qui est derrière moi : l’ensemble du corps soignant. Et on ne peut pas se contenter d’effets d’annonces ! (...) C'est le moment opportun pour le président de la République d’agir, même dans une situation dont il n’est pas responsable. C’est maintenant !" a ajouté le docteur visiblement à bout.

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people