Politique

Emmanuel Macron face à Marine Le Pen : Clash entre Florian Philippot et Richard Ferrand (Vidéo)

Emmanuel Macron face à Marine Le Pen : Clash entre Florian Philippot et Richard Ferrand (Vidéo)

Invités sur France 3 lundi soir, le vice-président du Front national et le porte-parole d’Emmanuel Macron se sont violemment interpellés sur leur candidat respectif. Non Stop Zapping vous montre les images.

Pendant cette campagne d’entre-deux tours, il y a fort à parier que les éclats de voix se feront nombreux entre partisans de Marine Le Pen et d’Emmanuel Macron. Dès lundi, lendemain du premier tour, les échanges se sont durcis entre Florian Philippot, vice-président du Front national, et Richard Ferrand, porte-parole d’Emmanuel Macron. Tous deux étaient invités sur le plateau de Grand Soir 3, sur France 3, lundi soir et le ton est vite monté. Les deux hommes sont revenus sur la déclaration officielle de François Hollande, qui a appelé à voter Emmanuel Macron. Pour Florian Philippot, l’annonce n’est pas une surprise. "Dès le premier tour, évidemment que François Hollande a voté Emmanuel Macron et a mis tous les moyens pour que…" a-t-il commencé avant d’être interrompu par Richard Ferrand. "Vous étiez dans l’isoloir ? C’est toujours votre formule, les accusations sans preuve !" l’a-t-il vertement recadré.

Échanges tendus entre les soutiens de Marine Le Pen et Emmanuel Macron

L’échange aurait pu revenir à des mots plus apaisés, mais la campagne présidentielle impose une certaine dose de fermeté, et de critiques, à l’égard de ses adversaires. Ainsi, Richard Ferrand a souhaité mettre en avant le projet de "rassemblement" et de "renouvellement" porté par Emmanuel Macron. "Là où la famille Le Pen, ça fait 40 ans que de père en fille, en petite-fille, ils squattent la vie politique française", a dénoncé le porte-parole d’Emmanuel Macron. Problème, un peu plus tôt dans le débat, Richard Ferrand avait expliqué être au Parti socialiste depuis 1980. Un argument que Florian Philippot a eu vite fait d’utiliser contre lui. "Vous êtes tous des gens issus des 40 dernières années ! Alors, quel renouvellement de Robert Hue à Alain Madelin ? De François Bayrou à François Hollande ? (…) Quel renouvellement vous incarnez si ce n’est le recyclage ?" a-t-il déroulé. Les deux prochaines semaines ont toutes les chances d’être particulièrement intenses.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people