Politique

Emmanuel Macron : Des insultes et des jets d’œufs des anti-loi Travail perturbent son meeting (Vidéo)

   / 5  
Emmanuel Macron : Ses sympathisants insultés par des anti-loi Travail
1
Emmanuel Macron : Ses sympathisants insultés par des anti-loi Travail
Un opposant à la loi Travail devant La Mutualité
2
Un opposant à la loi Travail devant La Mutualité
Un sympathisant d'Emmanuel Macron a reçu un œuf
3
Un sympathisant d'Emmanuel Macron a reçu un œuf
Des CRS devant La Mutualité
4
Des CRS devant La Mutualité
Une opposante avec un pistolet à eau
5
Une opposante avec un pistolet à eau

Alors qu’Emmanuel Macron tenait un meeting, mardi soir, avec son nouveau parti "En Marche !" à La Mutalité à Paris, les opposants à la loi Travail ont décidé de s’y inviter. En effet, une centaine d’entre eux ont accueilli devant la salle les participants par des insultes, des sifflets et même des œufs. Plusieurs témoins ont diffusé les images sur les réseaux sociaux que Non Stop Zapping vous propose.

Mardi soir, Emmanuel Macron tenait à La Mutualité à Paris un meeting avec son nouveau parti "En Marche !", qu’il a officialisé en avril dernier. "Nous sommes là tous ensemble pour revendiquer un droit de voter pour une vision, pour un choix, pour un pays. C’est cela notre bataille. Et dans cette bataille, nous allons prendre tous les risques et je les prendrai avec vous. Ce mouvement de l’espoir, plus rien ne l’arrêtera, nous le porterons jusqu’en 2017 et jusqu’à la victoire", a-t-il lancé devant ses sympathisants. Conscient que son action crispe certains élus de gauche et notamment le premier ministre Manuel Valls, Emmanuel Macron a tenu à répondre à ses détracteurs. "Cette histoire, elle dérange. Ça arrive, j’en sais quelque chose. Parce qu’elle vient contrarier l’ordre établi, parce qu’elle inquiète le système…".

"La fan zone du Medef"

Mais le début du meeting a été perturbé par des opposants à la loi Travail. Une centaine d’entre eux sont venus exprimer leur colère devant La Mutualité. Mais malgré la présence des forces de l’ordre, certains manifestants ont réussi à lancer des œufs en direction des sympathisants d’Emmanuel Macron au moment de leur entrée. Des insultes ont également fusé alors qu’une opposante n’a pas hésité à se servir d’un pistolet à eau. "Contre l'euro du fric et la loi des patrons",  "Les bourgeois, les banquiers, c'est par là", "La fan zone du Medef", pouvait-on lire sur les banderoles. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people