Politique

Emmanuel Macron à Conflans-Sainte-Honorine : "Ils ne passeront pas, ils ne nous diviseront pas" (vidéo)

Emmanuel Macron à Conflans-Sainte-Honorine : "Ils ne passeront pas, ils ne nous diviseront pas" (vidéo)

Après la découverte du professeur d’histoire-géographie décapité près du collège de Conflans-Sainte-Honorine, Emmanuel Macron s’est rendu sur place dans la soirée et a dénoncé "un attentat terroriste islamiste caractérisé". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le ton est grave et rempli d'émotion. Ce vendredi 16 octobre, un professeur d’histoire-géo du collège de Bois de l’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a été retrouvé décapité en pleine rue près de l’établissement. Il aurait été ciblé après avoir montré les caricatures du prophète Mahomet paru dans Charlie Hebdo à ses élèves. Son tueur, âgé de 18 ans, a ensuite été abattu par la police. Dans la soirée, Emmanuel Macron s'est rendu sur les lieux du drame pour prendre la parole. "Tous et toutes nous ferons bloc. Ils ne passeront pas. Ils ne nous diviseront pas. C’est ce qu’ils cherchent et nous devons nous tenir tous ensemble", a-t-il adressé aux Français en dénonçant "un attentat terroriste islamiste caractérisé". 

"Cette unité est indispensable"

"Un de nos concitoyens a été assassiné aujourd’hui parce qu’il enseignait, parce qu’il a prôné à des élèves la liberté d’expression, la liberté de croire et de ne pas croire", a déclaré le chef d'Etat tandis qu'une enquête pour "assassinat en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle" a été ouverte par le parquet national antiterroriste. Emmanuel Macron a ensuite martelé "nous sommes d’abord et avant tout des citoyens unis par des mêmes valeurs, une histoire : cette unité est indispensable". Dans un hommage "à tous les enseignants de France", Emmanuel Macron a affirmé que "nous sommes avec eux, que la nation tout entière sera là, à leurs côtés, aujourd’hui et demain, pour les protéger et les défendre, leur permettre de faire leur métier qui est le plus beau qui soit : faire des citoyens libres". 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people