Politique

Elections américaines – Donald Trump : "Je vais être le meilleur président que Dieu ait jamais créé !" (Vidéo)

Elections américaines – Donald Trump : "Je vais être le meilleur président que Dieu ait jamais créé !" (Vidéo)

Mardi soir, Donald Trump a remporté la primaire du New Hampshire chez les Républicains avec 34% des voix, selon des résultats partiels. Et comme à son habitude, le candidat milliardaire a tenu des propos très cash. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Donald Trump a remporté largement mardi soir la primaire du New Hampshire du côté des Républicains. En effet, il a empoché 34% des voix, selon des résultats partiels, loin devant ses rivaux John Kasich (16%) Ted Cruz (12%), Jeb Bush (11%) Marco (11%). "Je vais être le meilleur président que Dieu ait jamais créé ! J’ai entendu une partie du discours de Bernie Sanders (candidat démocrate, NDLR), il veut abandonner notre pays mes amis et on ne va pas se laisser faire. On lui souhaite bonne chance, mais nous on va redonner la grandeur à notre pays avec les bonnes vieilles méthodes. On va passer de bons contrats commerciaux. On va reconstruire notre armée, elle sera grande, forte, puissante au point que personne ne va venir nous provoquer", a-t-il exprimé lors de son discours après sa victoire.

"Personne ne va venir nous provoquer"

Mais ce qui a retenu l’attention en France, ce sont les propos de Donald Trump dans une interview donnée à "Valeurs Actuelles" ou dans laquelle il revient sur les attentats de Paris de novembre dernier. "Vous pensez vraiment que, s’il y avait eu dans l’assistance quelques personnes armées et entraînées, cela se serait passé de la même façon ? Je ne le crois pas. Ils auraient tué les terroristes. C’est du bon sens (…) Je possède en permanence une arme sur moi. Je peux vous dire que si j’avais été au Bataclan ou dans un des cafés, j’aurais tiré. Je serais mort peut-être, mais j’aurais dégainé", a-t-il confié avant de donner son opinion sur la France : "Malheureusement, la France n’est plus ce qu’elle était, et Paris non plus. Il y a des quartiers dont on a l’impression qu’ils sont devenus hors la loi, qu’ils sont, comme certains de vos essayistes l’ont écrit, des territoires perdus de la République. Des amis français me disent qu’ils ont parfois le sentiment de n’être plus vraiment chez eux quand ils se promènent çà et là dans leur pays".

Réagissez à l'actu people