Politique

Élection présidentielle 2017 : Gilbert Collard se paye France 3 et son caméraman (vidéo)

Élection présidentielle 2017 : Gilbert Collard se paye France 3 et son caméraman (vidéo)

Gilbert Collard a été dimanche soir l’un des soutiens de Marine Le Pen les plus présents dans les médias. Après s’être clashé avec Céline Duflot en direct sur CNews, le député du Gard s’est moqué d’un caméraman de France 3 en pleine interview. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Dimanche, les Français ont choisi de porter Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Un résultat pas forcément surprenant vu les derniers sondage mais qui a évidemment donné lieu à des sorties médiatiques remarquées. Si plusieurs personnalités de droite et de gauche ont rapidement appelé à voter au deuxième tour pour le fondateur d’En marche, les soutiens de Marine Le Pen ont, eux, tout fait pour tenter de les discréditer. Sur CNews, Gilbert Collard a ainsi haussé le ton face à Cécile Duflot : "Vous avez traité M. Valls de fasciste, alors vous feriez mieux de vous taire. Vous avez soutenu les gens de "Nuit Debout" qui ont tout cassé, vous avez soutenu toutes les violences contre les policiers c’est vous les fachos. C’est vous qui ne respectez pas la République" a notamment lancé le célèbre avocat à l’ancienne ministre.

Gilbert Collard tacle France 3

Mais Gilbert Collard ne s’est pas seulement énervé sur CNews. Sur France 3, le député du Gard a également poussé un petit coup de gueule contre l’un des journalistes qui l’interviewaient : "Laissez-moi terminer" a d’abord imploré le soutien de Marine Le Pen avant de tacler l’organisation de la chaîne, "Je suis dans un contexte difficile, il y a beaucoup de bruit, le caméraman a du mal à tenir la caméra, le projecteur ne tient pas debout... Donc laissez-moi finir ma phrase". Des accusations qui n’ont visiblement pas beaucoup plu à Carole Gaessler, qui, pas amusée du tout a répondu : "N’exagérez pas quand même...".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people