Politique

Edouard Philippe compare Donald Trump à une autruche ! (vidéo)

Edouard Philippe compare Donald Trump à une autruche ! (vidéo)

Au lendemain de l’allocution d’Emmanuel Macron au Congrès à Versailles, lundi 3 juillet, c’est son Premier ministre, Edouard Philippe, qui a tenu un discours de politique générale à l’Assemblée nationale. Beaucoup de points ont été abordés, et Edouard Philippe a également évoqué Donald Trump. Séquence et explications à retrouver sur Non Stop Zapping.

Mardi 4 juillet, Edouard Philippe s’est rendu à l’Assemblée nationale. Pendant quelques heures, et face aux députés, il a tenu un discours de politique générale. L’occasion pour ses confrères de tout bord politique de s’exprimer face à lui. Et certains n’y sont d’ailleurs pas allés de mains mortes, à commencer par l’ancienne famille politique d’Edouard Philippe, "Les Républicains", qui lui a réservé un accueil glacial. Christian Jacob, chef de file, a même manié l’ironie sur un ton très hostile. Mais Edouard Philippe n’en a pas pour autant oublié les enjeux de ce discours, et est ainsi revenu sur plusieurs points, dont l'environnement. 

Un parallèle osé

Rappelez-vous, il y a quelques temps Donald Trump créait la stupéfaction en annonçant le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. En France, comme ailleurs, nombreux furent ceux qui dénoncaient alors une décision "irresponsable". Aux Etats-Unis, certains Américains avaient même manifesté devant la Maison Blanche, tandis qu’Emmanuel Macron faisait le buzz avec un discours en anglais et le "Make our planet great again". Et cette fois, c’est Edouard Philippe qui a tenu à revenir sur ce sujet. Sans pour autant citer le président américain, le Premier ministre a évoqué : "ceux qui, par égoïsme ou inconscience, tournent le dos à l’accord de Paris sur le climat".  Puis, toujours sans nommer Donald Trump, Edouard Philippe s’est livré à une petite métaphore pleine de sens : "L’autruche est sans doute un animal sympathique, mais mettre sa tête dans le sable n’a jamais préparé personne à affronter l’avenir." a-t-il déclaré. 

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people