Politique

Écologie : Face à l'Assemblée nationale, Greta Thunberg répond à ses détracteurs (vidéo)

Écologie : Face à l'Assemblée nationale, Greta Thunberg répond à ses détracteurs (vidéo)

Alors qu'elle était face à l'Assemblée nationale pour un débat organisé ce mardi 23 juillet, Greta Thunberg a livré un nouveau discours cash sur l'urgence climatique, pour faire réagir les politiques. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ce mardi 23 juillet, Greta Thunberg était reçue à l'Assemblée nationale de Paris à l'occasion d'un débat organisé par le collectif transpartisan pour le climat "Accélérons". Face aux députés français, la militante écologiste de 16 ans a livré un discours cash sur l'urgence climatique. En s'adressant à l'assistance, la jeune fille a profité de son temps de parole pour répondre aux attaques qu'elle reçoit régulièrement avec beaucoup de subtilité et de maturité. Vivement critiquée, la jeune fille est parfois décrite comme une "Jeanne d'Arc", ou encore un "gourou apocalyptique". Afin de se défendre et surtout rappeler que le réel danger n'est pas elle, mais le réchauffement climatique, Greta Thunberg a évoqué le dernier rapport du Giec. "Peut-être n'êtes-vous pas suffisamment mûrs pour accepter ce rapport", lâche-t-elle notamment pour réveiller les politiques et les pousser à agir efficacement en faveur de l'environnement.

"Vous avez le devoir d'écouter les scientifiques !"

"Je suis convaincue que le plus grand danger, ce n'est pas le fait d'être inactif… C'est lorsque les entreprises, les politiques font semblant d'agir alors que rien n'est fait, sauf évidemment de belles campagnes de presse et de communication", lance Greta Thunberg, qui se bat pour faire évoluer les choses malgré son jeune âge et est à l'origine de la "grève de l'école pour le climat". "Certaines personnes ont choisi de ne pas venir à cette réunion aujourd'hui. Certaines personnes ont choisi de ne pas nous écouter. Ce n'est pas grave, après tout nous ne sommes jamais que des enfants. Vous n'avez pas le devoir de nous écouter, par contre vous avez le devoir d'écouter les scientifiques. Et c'est tout ce que nous vous demandons. Unissez-vous derrière les scientifiques ! Merci…", conclut l'adolescente suédoise, qui s'est fait connaître fin 2018 en se prononçant à la COP24, le sommet des Nations unies sur les changements climatiques.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people