Politique

Donald Trump : Violente agression d'un opposant noir lors de son dernier meeting (vidéo)

Donald Trump : Violente agression d'un opposant noir lors de son dernier meeting (vidéo)

Donald Trump tenait un meeting en Caroline du Nord mercredi soir. Et le candidat à l'investiture républicaine s'est retrouvé au centre d'une nouvelle polémique après qu'un de ses militants ait violemment agressé un opposant noir venu crier des slogans anti-Trump. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Décidément il se passe toujours quelque chose pendant les meetings de Donald Trump. Début janvier, c'est Rose Hamid, une américaine de confession musulmane qui avait été expulsée d'un rassemblement par les forces de sécurité pour s'être présentée vêtue d'un hijab arborant un message de paix : "Salam, je viens en paix". Huée et insultée par le reste du public venu assister au meeting de Donald Trump, elle s'était exprimée au micro de CNN quelques instants plus tard : "Je suis persuadée que si les gens apprennent à se connaître, ils arrêteront d’avoir peur les uns des autres et pourront se débarrasser de toute cette haine. Mon but était de faire voir aux gens que les musulmans ne sont pas tellement effrayants. Les gens autour de moi étaient très gentils au début, je discutais avec eux, ils partageaient leur popcorn… Mais quand je me suis fait expulser, la foule a adopté une mentalité haineuse".

Interpellé grâce aux réseaux sociaux

Et cette mentalité haineuse des supporters de Donald Trump a une nouvelle fois éclaté au grand jour mercredi soir pendant un nouveau meeting du candidat à l'investiture républicaine en Caroline du Nord. A cette occasion, Rakeem Jones et certains de ses amis dont un musulman, un gay et une femme blanche avaient décidé de faire le déplacement pour crier des slogans anti-Trump. Le jeune opposant noir et ses acolytes sont rapidement repérés par les forces de sécurité et escortés vers la sortie lorsque, sorti de nulle part, un partisan de Donald Trump envoie un violent coup de poing en sa direction. Mais le pire c'est qu'après ce geste fou, Rakeem Jones a été plaqué au sol par la sécurité tandis que son agresseur a tranquillement regagné sa place. La diffusion de cette vidéo sur les réseaux sociaux jeudi a cependant rapidement permis d'identifier cet homme. Interpellé à son domicile, John McGraw sera jugé en avril pour "agression, voie de fait et trouble à l'ordre public".

Réagissez à l'actu people