Politique

Donald Trump : Un photographe agressé par son service de sécurité pendant son dernier meeting (vidéo)

Donald Trump : Un photographe agressé par son service de sécurité pendant son dernier meeting (vidéo)

Le photographe du Time Magazine Chris Morris a été violemment agressé par un agent de la sécurité de Donald Trump lors du meeting que tenait celui-ci lundi soir en Virginie. Pourtant, d'après les images diffusées sur la Toile, celui-ci ne semble pas avoir fait grand-chose pour provoquer une réaction pareille. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Il ne se passe décidément pas un jour sans que Donald Trump fasse parler de lui. Malheureusement pour lui, c'est rarement pour louer ses qualités que les médias du monde entier s'intéressent à son cas. Candidat à l'investiture républicaine en vue de l'élection présidentielle américaine prévue cette année, le milliardaire fait figure de favori. Extrêmement médiatique et plutôt populaire aux Etats-Unis, il peine en revanche à convaincre en Europe. Les propos tenus il y a quelques semaines par les parlementaires britanniques à son égard en sont la preuve. Mais aux Etats-Unis aussi, Donald Trump est loin de faire l'unanimité. Ce week-end le célèbre animateur américain John Oliver a d'ailleurs passé vingt minutes à faire la liste de ses défauts : "L'opinion de Trump est largement inconstante: il est pro-choice [avoir le choix d'avorter ou non, NLDR] et pro-life [contre l'avortement car toutes les vies comptent, NDLR]. Pour et contre les interdictions des armes d'assaut. En faveur de l'aide aux réfugiés syriens tout en les déportant en dehors du pays... Ce manque de cohérence peut être troublant".

"Il m'a attrapé au cou et a commencé à m'étrangler"

Et ce mardi, rebelote, Donald Trump fait encore parler de lui. Le candidat républicain était lundi soir en Virgine pour un meeting lorsque son discours a été interrompu par des militants hostiles criant les slogans du mouvement Black Lives Matter, dénonçant les violences policières faites aux Noirs aux Etats-Unis. Présent sur place pour le célèbre Time Magazine, le photographe Chris Morris a alors tenté de prendre quelques clichés de la scène. Mais a immédiatement été attrapé par le cou par un agent de la sécurité de Donald Trump puis violemment projeté au sol avant de se faire expulser manu militari : "Je suis sorti de cinquante centimètres de la zone presse et il m'a attrapé au cou et a commencé à m'étrangler et me jeter au sol" a raconté le reporter quelques instants plus tard à NBC, assurant qu'il n'avait "pas touché" son agresseur. Clairement pas la meilleure publicité pour Donald Trump en ce jour de Super Tuesday.

Réagissez à l'actu people