Politique

Donald Trump traite Hillary Clinton de diable en plein meeting (vidéo)

   / 5  
Donald Trump compare Hillary Clinton au diable
1
Donald Trump compare Hillary Clinton au diable
Donald Trump était en Pennsylvanie pour un meeting lundi
2
Donald Trump était en Pennsylvanie pour un meeting lundi
Le candidat républicain a reproché à Bernie Sanders d'avoir baissé les armes face à Hillary Clinton
3
Le candidat républicain a reproché à Bernie Sanders d'avoir baissé les armes face à Hillary Clinton
Donald Trump n'a pas hésité à également comparer Hillary Clinton au diable
4
Donald Trump n'a pas hésité à également comparer Hillary Clinton au diable
Le meilleur moyen de faire oublier la polémique Khizr Khan, père d'un soldat mort en Irak, qu'il avait insulté ce week-end
5
Le meilleur moyen de faire oublier la polémique Khizr Khan, père d'un soldat mort en Irak, qu'il avait insulté ce week-end

Donald Trump était en meeting dans une école secondaire de Pennsylvanie lundi. Et le candidat républicain a de nouveau fait parler de lui en n’hésitant pas à comparer sa rivale démocrate Hillary Clinton au diable. Parfait pour détourner l’attention après ses propos chocs sur les parents d’un soldat américain mort en Irak. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Pour une fois, c’est une polémique dont Donald Trump aurait pu se passer. Dans la provocation, l’amalgame et le cliché depuis le début de la course à l’investiture du parti républicain, le milliardaire américain a dépassé les bornes le week-end dernier en répondant à Khizr Khan, le père d’un soldat américain mort en Irak qui l’avait critiqué pendant la convention du parti démocrate pour sa continuelle stigmatisation des musulmans. Interrogé par ABC, Donald Trump n’a alors pas trouvé mieux comme réponse que de s’en prendre à la femme de Khizr Khan, restée silencieuse à ses côtés pendant son discours : "Si vous regardez sa femme, elle se tenait debout là-bas. Elle n’avait rien à dire. Elle n’avait probablement pas le droit de dire quoi que ce soit" a-t-il lancé dans une énième tentative de stigmatisation. Sauf que cette fois, la polémique a été féroce outre-Atlantique.

"Il a fait un pacte avec le diable"

Résultat lundi, c’est un Donald Trump conscient qu’il fallait que les médias commencent à parler d’autre chose qui s’est présente dans une école du secondaire de l’Etat de Pennsylvanie pour un meeting. Et dans son discours, le candidat républicain a mis le paquet. Sa cible ? Le parti démocrate évidemment. Bernie Sanders d’abord, à qui il reproche d’avoir baissé les armes devant Hillary Clinton. Mais surtout Hillary Clinton elle-même qu’il n’a pas hésité une seconde à comparer au diable : "Il a fait un pacte avec le diable", a-t-il lancé à propos de Bernie Sanders, avant de poursuivre "Elle est le diable".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people