Politique

Donald Trump : Ses propos chocs sur l'occupation nazie en Pologne créent la polémique (vidéo)

Donald Trump : Ses propos chocs sur l'occupation nazie en Pologne créent la polémique (vidéo)

Jeudi 6 juillet, Donald Trump était à Varsovie en Pologne. À l’occasion, il a rencontré son homologue polonais Andrzej Duda et a prononcé un discours à Varsovie. Et avec Donald Trump, beaucoup de sujets sont abordés, y compris l’occupation de la Pologne par les Nazis et les Soviétiques. Et c’est une petite phrase qui a créé la polémique. Non Stop Zapping vous en dit davantage.

Jeudi 6 juillet, Donald Trump débutait une seconde tournée diplomatique. Après avoir déjà rencontré Emmanuel Macron et les chefs d’Etats membres de l’OTAN, le président américain assistera au sommet du G20 à Hambourg en Allemagne. Un rendez-vous sous haute tension qui survient peu de temps après la décision très contestée du président américain de sortir de l’Accord de Paris. La première étape de cette tournée a donc été Varsovie en Pologne où le président américain a été reçu par son homologue, Andrzej Duda, et sa femme Agata Kornhauser-Duda. Cette dernière s’est d’ailleurs faite remarquée en mettant un vent magistral à Donald Trump. Mais le président américain a lui aussi suscité de vives réactions sur la toile.

Donald trump minimise-t-il l’occupation nazie ?

C’est donc à Varsovie que le président américain a donné son premier discours dans cette tournée diplomatique. Un discours qui a fait polémique puisqu’il a souhaité parler du passé historique de la Pologne et de l’occupation du pays par les Nazis et les Soviétiques lors  de la seconde guerre mondiale. Au cours de cette époque sanglante, 5 millions de personnes dont 3 millions de juifs ont été tués. Une tragédie sans précédent que Donald Trump a voulu évoquer, et c’est bien là le problème. Pour parler de l’occupation, le président américain a simplement déclaré : "C’était un problème, c’était dur". Sur les réseaux sociaux, ces quelques mots ont suscité une vive indignation. Beaucoup d’internautes ont souligné l’insuffisance des mots choisis par rapport à la tragédie qui est survenue en Pologne, et ont jugé que le président américain avait minimisé les choses.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people