Politique

Donald Trump : Ses partisans saluent sa victoire avec le salut nazi (Vidéo)

Donald Trump : Ses partisans saluent sa victoire avec le salut nazi (Vidéo)

Alors que Donald Trump prendra ses fonctions de président des États-Unis en janvier prochain, Richard Spencer, l’un des leaders du mouvement de l’extrême droite américaine de l’alt-right, a salué la victoire du milliardaire à Washington. Et alors qu’il a fait de nombreuses références nazies dans son discours, plusieurs personnes dans le public lui ont répondu avec le salut d’Hitler. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

L’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis a provoqué un véritable tollé à travers le pays, au point que de nombreuses stars ont protesté contre le milliardaire sur scène à l’image du groupe Green Day. Lors de la cérémonie des American Music Awards qui se déroulait il y a quelques jours à Los Angeles, Billie Joe Amstrong, le leader du groupe, a scandé sur scène : "pas de Trump ! Pas de KKK ! Pas d’Etats-Unis fascistes". Toutefois, Donald Trump a de nombreux soutiens à commencer par Kanye West qui a choqué ses fans et les internautes en révélant son soutien pour le nouveau président. Et ce samedi 19 novembre, Donald Trump a bien évidemment eu droit aux félicitations de Richard Spencer, l’un des leaders du mouvement de l’extrême droite de l’alt-right, lors d’un meeting à Washington.


"Heil Trump ! Heil au peuple ! Heil à la victoire"


Et dans une vidéo dévoilée par the Atlantic, Richard Spencer n’hésite pas à lancer à la salle : "Heil Trump! Heil au peuple! Heil à la victoire!". Et alors que la clameur monte dans la salle, de nombreux partisans tendent alors le bras dans un salut nazi. Selon le New York Times, Richard Spencer "s'en est pris aux juifs et, dans un sourire, a fait plusieurs références à la propagande nazie, en allemand dans le texte". Il a également sous-entendu  que l’opposition de la presse à Donald Trump pendant sa campagne visait à protéger les intérêts juifs aux Etats-Unis.
 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people