Politique

Donald Trump s'en prend une nouvelle fois aux journalistes (vidéo)

Donald Trump s'en prend une nouvelle fois aux journalistes (vidéo)

Dans une vidéo partagée sur Twitter par BFM TV ce samedi 29 juin, on découvre Donald Trump plaisanter auprès de Vladimir Poutine en taclant ouvertement les journalistes. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Une dose d'humour et de sarcasme était de mise ce vendredi 28 juin pour Donald Trump. Alors qu'il s'était rendu à Osaka au Japon pour le sommet du G20, le président des États-Unis s'est retrouvé au côté de Vladimir Poutine avant un échange médiatique. Alors que l'on entend les flashs des appareils photo crépiter à tout va, Donald Trump s'adresse au chef d'État de la Russie avec un sourire en coin. Vraisemblablement pas très impressionné par son homologue russe, ce dernier décide de se laisser aller à une petite plaisanterie d'un goût plutôt particulier. Avant la conférence de presse organisée pour l'occasion, le compagnon de Melania Trump s'exclame ironiquement : "J'ai l'impression qu'il y a plusieurs médias ici, qu'en pensez-vous ?" Décidé à aller au bout de son discours et de livrer le fond de sa pensée, le représentant de l'Amérique lâche ensuite : "Il faut se débarrasser d'eux. Fake news. Belle expression, n'est-ce pas ?"

"Vous n'avez pas ce problème en Russie"

Loin de vouloir s'arrêter là, Donald Trump se tourne une nouvelle fois vers Vladimir Poutine et déclare : "Vous n'avez pas ce problème en Russie, nous nous l'avons". De son côté, le mythique président de la Russie rétorque sans trop s'étaler sur le sujet : "Si, si, nous avons le même". Visiblement fier de son intervention, qui a provoqué un petit rire auprès de son intervenant, Donald Trump conclut : "C'est fou". Ce n'est évidemment pas la première fois que ce dernier prend pour cible les journalistes en dénonçant la divulgation de fausses informations. Le plus grand pays du monde pour sa part, qui n'est pas forcément connu pour utiliser des méthodes douces pour mettre ses plans politiques à exécution, ne laisse que très peu de place à la liberté de la presse. Selon "Reporters sans frontières", La Russie serait classée au 149e rang concernant la liberté d'expression des médias.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people