Politique

Donald Trump : sa réplique à une enfant qui croit au père Noël choque (vidéo)

Donald Trump : sa réplique à une enfant qui croit au père Noël choque (vidéo)

Donald Trump n'a pas fini de choquer le public. Lundi 24 décembre, le président américain recevait un appel d'une enfant de sept ans à la Maison Blanche. Une conversation durant laquelle le mari de Melania Trump a affirmé que croire au père Noël à son âge était "rare". Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Les frasques de Donald Trump ont toujours leur effet sur la Toile. Jeudi 20 décembre dernier, après s'être fait très discret suite à son passage en Europe et à Paris, le président américain surprenait le monde entier en faisant preuve d'autodérision sur Twitter, sa plateforme de prédilection. Sur le réseau social à l'oiseau bleu, le chef d'Etat avait publié une vidéo datant de 2005 dans laquelle on l'apercevait sur la scène des Emmy Awards pour interpréter une chanson en compagnie de l'actrice Megan Mullaly. Et à l'occsasion, le magnat de l'immobilier avait choisi l'accoutrement parfait, puisqu'il s'était grimé en fermier. Un Tweet et une vidéo pour représenter "son" électorat du Midwest mais surtout pour représenter sa nouvelle réforme agricole. Loi qu'il avait signée la veille. 

La Twittosphère choquée par Donald Trump 

Mais après avoir fait rire les internautes, Donald Trump a encore une fois décidé de les choquer. Lundi 24 décembre, le président a suivi la coutume américaine en prêtant main forte à son armée ainsi qu'à une centaine de bénévoles en répondant aux appels téléphoniques d'enfants suivant le tour du monde du père Noël. Ainsi, le mari de Melania Trump a eu affaire à une enfant de sept ans. Durant cette conversation, Donald Trump en a profité pour lui demander si elle croyait toujours au père Noël, "parce qu'à sept ans, c'est rare, hein". Il n'en a pas fallu plus pour que les internautes montent au créneau. Sur la Toile, et notamment sur Twitter, Donald Trump a donc été la cible d'une déferlante de punchlines qui moquait son manque de tact avec la fillette. "Bon. J'avoue: je l'ai fait une fois à un enfant de huit ans, de lui exprimer mon doute quant au fait qu'il croit encore au Père Noël. La seule différence, c'est que j'avais six ans", a écrit un des internautes. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people