Politique

Donald Trump : Sa porte-parole choque l’Amérique en direct à la télévision (vidéo)

Donald Trump : Sa porte-parole choque l’Amérique en direct à la télévision (vidéo)

En pleine course à l’investiture républicaine aux Etats-Unis, Donald Trump est une nouvelle fois au cœur d’une polémique. En cause, sa porte-parole qui s’est affichée en direct avec un collier très provocateur ce lundi. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur Non Stop Zapping.

En pleine course à l’investiture républicaine, Donald Trump multiplie les annonces chocs ces dernières semaines. Mais il pose aussi pour les magazines. Comme dernièrement lorsqu’il a accordé une séance photo au Time. Habillé d’un beau costume et d’une cravate assortie, le richissime homme d’affaires devait tenir sur son bras un pygargue à tête blanche, l’aigle qui fait figure d’emblème des Etats-Unis. Mais le rapace n’a semble-t-il pas apprécié la situation et il s’est vite attaqué à son compagnon d’un jour. D’abord impassible quoique un peu inquiet pour sa coiffure, il s’est fait une belle frayeur lorsque l’aigle a essayé de lui attraper la main alors qu’il faisait mine d’écrire à son bureau.

Un collier de cartouches !

S’il faudra encore attendre quelques semaines avant de savoir si Donald Trump remportera la bataille de l’investiture républicaine, ses proches occupent le terrain médiatique quand il est absent. C’est ainsi que lundi dernier, sa porte-parole Katrina Pierson a fait sensation alors qu’elle répondait à une interview de CNN portant sur le couple Cinton. Elle portait en effet un collier très particulier, composé de…balles d’armes à feu ! Les armes sont l’un des thèmes préférés de Donald Trump dans ses meetings.

Immédiatement après cette apparition en direct, Katrina Pierson a cristallisé de nombreuses critiques. Shannon Watts, fondatrice d’une association qui se bat pour réguler le port d’armes dans le pays, avait ainsi écrit sur Twitter : "Peut-être que Katrina Pierson portait ce collier pour attirer l’attention sur les 90 Américains assassinés chaque jour par balles…"

Un tacle auquel la principale intéressée a répondu. "Peut-être que la prochaine fois je viendrais sur le plateau avec un fœtus afin d’attirer l’attention sur les 50 millions de personnes avortées qui ne seront jamais sur Twitter."

Réagissez à l'actu people