Politique

Donald Trump : le président américain va recevoir un vagin géant en cadeau (vidéo)

Donald Trump : le président américain va recevoir un vagin géant en cadeau (vidéo)

Devenu le 45è Président des États-Unis, Donald Trump est loin de faire l’unanimité. Le magnat de l’immobilier est notamment critiqué par certains pour sa misogynie et sa politique jugée antiféministe. Pour dénoncer cette attitude, Mogul, une plateforme média pour les femmes a fait fabriquer un vagin géant qui sera envoyé au président américain. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Donald Trump n’est pas en odeur de sainteté auprès des femmes. Pendant la campagne américaine, il s’est illustré plusieurs fois par ses propos outranciers, voire sexistes. En mars 2016, il s’interrogeait sur l’avortement sur la chaîne MSNBC. À la question, "est-ce que les femmes qui avortent doivent être punies ?", il répondait par l’affirmative. "L’avortement doit être interdit", ajoutait-il. En août 2015, il tenait des propos déplacés à l’encontre de la journaliste Megyn Kelly insinuant qu’elle avait ses règles. "On pouvait voir du sang sortir de ses yeux, du sang sortir de son… où que ce soit", déclarait-il qualifiant même la journaliste de "bimbo". Les exemples de ces dérapages sont nombreux.

Un vagin géant rempli de lettres pour interpeller Donald Trump

Pour dénoncer l’attitude Donald Trump envers les femmes, Mogul, une plateforme de média social pour les femmes a eu l’idée de faire fabriquer un vagin géant. Celui-ci sera rempli de lettres et envoyé au président des États-Unis.  Cette action baptisée #Readmylips (littéralement "lis mes lèvres") vise à alerter le milliardaire américain sur les problèmes auxquels doivent faire face les femmes : santé, harcèlement sexuel, égalité entre hommes et femmes,... Cette initiative lancée dans plusieurs universités américaines incite hommes et femmes à écrire des lettres, sur ces sujets, qui seront ensuite glissées dans le vagin géant. Mogul souhaite déposer la structure le 22 avril prochain à la Maison-Blanche.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people