Politique

Donald Trump attaqué par Barack Obama, il réplique (Vidéo)

   / 5  
Donald Trump a été attaqué par Barack Obama en pleine conférence de presse
1
Donald Trump a été attaqué par Barack Obama en pleine conférence de presse
Le candidat républicain a décidé de répliquer
2
Le candidat républicain a décidé de répliquer
Donald Trump a qualifié Barack Obama de président horrible
3
Donald Trump a qualifié Barack Obama de président horrible
Donald Trump s'est lâché sur Barack Obama
4
Donald Trump s'est lâché sur Barack Obama
Le candidat républicain n'a pas été tendre avec le président américain
5
Le candidat républicain n'a pas été tendre avec le président américain

Ce mardi 2 août, Donald Trump a été violemment critiqué par Barack Obama en pleine conférence de presse. Le candidat républicain a donc décidé de répliquer et il a taclé à son tour le président américain. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Alors qu’il enchaîne les polémiques à quelques mois de l’élection américaine, Donald Trump doit faire face à une avalanche de critiques. Et après John McCain, Barack Obama a taclé le candidat républicain en pleine conférence de presse : "Le candidat républicain n'est pas qualifié pour être président. Je l'ai dit la semaine dernière. Il n'arrête pas de le démontrer". Pour Barack Obama, le comportement de Donald Trump et le fait qu’il critique une famille "ayant fait des sacrifices extraordinaires pour ce pays, le fait qu'il ne semble pas avoir les connaissances de base autour de sujets essentiels en Europe, au Moyen-Orient, en Asie, signifient qu'il est terriblement mal préparé pour ce poste".

"C’est un président horrible"

Attaqué, Donald Trump a décidé de répliquer. C’est donc devant les caméras de télévision que le candidat à la Maison Blanche a répondu à Barack Obama : "C’est un président horrible. Il finira sans doute comme le pire président de l’histoire des Etats-Unis. Il a été un désastre total. Il suffit de regarder ce qui se passe au Moyen-Orient, en Syrie, la trace qu’il laisse". Ce n’est pas la première fois que Donald Trump attaque le président américain. En janvier dernier, le candidat républicain avait affirmé que Barack Obama était à l’origine de Daesh.    

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people