Politique

Donald Trump annonce qu’il veut expulser 3 millions d’immigrés dans sa première interview (Vidéo)

Donald Trump annonce qu’il veut expulser 3 millions d’immigrés dans sa première interview (Vidéo)

Dimanche, Donald Trump, le nouveau président des États-Unis, a accordé sa première interview depuis son élection à la chaîne américaine "CBS". Et le milliardaire s’est voulu moins modéré que lors de son discours après sa victoire. En effet, il a confié vouloir expulser trois millions de personnes. De plus, Donald Trump a toujours l’intention de construire un mur entre le Mexique et les États-Unis. Une vidéo à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Mercredi dernier, Donald Trump est devenu le 45ème président des États-Unis. Et alors qu’il s’était montré souvent violent à l’encontre d’Hillary Clinton durant la campagne, Donald Trump s’est montré plutôt modéré lors de son discours victorieux. "Hillary Clinton travaille depuis très longtemps, très dur et nous lui devons une grande dette de gratitude pour tout ce qu’elle a fait, pour la façon dont elle a servi notre pays." Et d’ajouter : "C'est l'heure de panser les plaies de la division. Je dis aux démocrates et républicains qu'il est temps de se rassembler pour former un seul et unique peuple."

"Nous allons les renvoyer du pays"

Et ce dimanche, Donald Trump a accordé sa première interview depuis son élection à la chaîne américaine "CBS". Et le vrai Donald Trump a signé son retour. En effet, après avoir déclaré qu’il avait toujours l’intention de construire un mur entre le Mexique et les États-Unis, il a promis d’expulser près de trois millions d’immigrés. "Ce que nous allons faire, c'est prendre les gens qui sont des criminels et qui ont des casiers judiciaires, qui appartiennent à des gangs, qui sont des trafiquants de drogue (...), sans doute 2 millions, ça peut aussi être 3 millions (de personnes), nous allons les renvoyer du pays ou nous allons les mettre en prison. Mais nous allons les renvoyer de notre pays, ils sont ici illégalement."

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people