Politique

Donald Trump - Accord de Paris : Des manifestations devant la maison Blanche contre sa décision (vidéo)

Donald Trump - Accord de Paris : Des manifestations devant la maison Blanche contre sa décision (vidéo)

Jeudi 1er juin, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris. Une décision vivement critiquée en France mais aussi par les Américains eux-mêmes. Quelques-uns d’entre eux ont manifesté devant la Maison Blanche le jeudi 1er juin. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Coup de tonnerre dans les affaires internationales : jeudi 1er juin, le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé le retrait du pays dans l’accord de Paris. C'est un premier accord universel sur le climat qui tend à préserver l’écologie mondiale et la protection de l’environnement. Donald Trump a estimé que l’accord de Paris "désavantageait les Etats-Unis" et a évoqué son action de redressement économique outre-Atlantique. Pour le président américain, c’est certain, l’accord "n’aura pas beaucoup d’impact sur le climat". Forcément, la décision a été jugée par les personnages politiques, particulièrement par le président de la République, Emmanuel Macron. 

"Honte à vous Donald Trump !"

Outre-Atlantique, la colère gronde. Aux Etats-Unis, de nombreux citoyens s’offusquent de cette décision.  Si certains ont choisi Twitter pour témoigner de toute leur indignation, d’autres ont choisi de le faire de vive voix, devant la Maison Blanche. Jeudi 1er juin, un groupe d’américains a manifesté et interpellé le président des Etats-Unis. Leur slogan ? "Shame ! Shame ! Shame !" qui signifie "honte" en français. Certains étaient déguisés et beaucoup tenaient des pancartes sur lesquelles des phrases choc étaient inscrites. Sur l’une d’elles : "Au reste du monde : nous sommes désolés, la plupart d’entre nous a voté contre cet idiot". Au micro, certains s’exprimaient plus ardemment, une femme, poing en l’air, a déclaré : "Honte à vous Donald Trump !" suivie de près par la foule. La tension monte d'un cran... 

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people