Politique

Dominique de Villepin descend en direct la démocratie d'aujourd'hui et nos dirigeants !

Dominique de Villepin descend en direct la démocratie d'aujourd'hui et nos dirigeants !

Interviewé dans l’émission Bourdin direct sur BFM TV, Dominique de Villepin lance « Nous ne sommes pas de vraies démocraties ! » ! Pas effrayé pour un sous, l’ex-ministre s’attaque aux politiques d’aujourd’hui !

L’invité de Jean-Jacques Bourdin était Dominique de Villepin sur BFM TV. L’Europe devrait, selon lui, inventer un « grand projet pour l’Europe, le Maghreb et l’Afrique ! » Estime le politique retraité ! L’animateur lui demande alors si celui-ci pense que les dirigeants Européens ne sont pas à la hauteur. Monsieur Villepin rétorque alors « Ça veut dire que nous ne sommes pas de vraies démocraties ! », « Ne donnons pas de leçons aux autres ! » Enchaîne-t-il ! Il s’explique : « Nous sommes des démocraties d’opinions, des démocraties politiques ! ». En plein direct, l’ex-politique lance « Aujourd’hui, nos dirigeants parlent aux micros, ils parlent pour les caméras ! Ils ne parlent pas pour les peuples ! Ils ont oublié les peuples ! » ! Il critique ainsi les dirigeants de gauche comme de droite ! D’après lui, les partis politiques d’aujourd’hui sont dirigés par des gens qui disent « ce qu’ils croient que les gens ont envie d’entendre » ! Monsieur de Villepin explique ainsi qu’il faut « donner des réponses » et que pour cela, il faut de « l’imagination » !

Dominique de Villepin centre notamment ses propos sur les éventuelles projets avec l’Afrique, sur une coalition Europe-Afrique !

L’ex-ministre critique ainsi François Hollande, qui d’après lui, n’a aucun projet, ni aucune idée. Pour lui, il faut faire des investissements en Afrique grâce à un « grand projet en Afrique » ! Pour lui, c’est là-bas que réside la croissance. Pour Monsieur de Villepin, cela répondra ainsi a beaucoup de problèmes, par effet domino car selon lui, cela stabiliserai l’immigration mais aussi le risque de terrorisme à l’intérieur de nos frontières ! En somme, que du « gagnant-gagnant », conclue-t-il ! Toujours selon l’ex-ministre, il faudrait prendre exemple sur le grand projet de la Chine pour l’Asie centrale et le Caucase pour la zone Européenne. Décidemment, Monsieur de Villepin n'a pas peur de cracher dans la soupe ! Serait-ce directement adressé à tous les membres des partis politiques d'aujourd'hui ? Espérons qu'une réponse honnête et claire se fera entendre de la part de ceux qui se sentiront visés par les propos de l'ex-ministre !

Réagissez à l'actu people