Politique

Des militants déversent de la boue devant le Ministère de l'Écologie (vidéo)

Des militants déversent de la boue devant le Ministère de l'Écologie (vidéo)

Pour clamer leur colère, des militants ont déversé 10 tonnes de boues rouges devant le ministère de la Transition écologique et solidaire ce 12 février. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Devant la crise écologique qui ne cesse de prendre de l'ampleur, certains militants n'hésitent pas à utiliser des moyens forts pour partager leur colère et surtout pour se faire entendre. L'organisation ZEA notamment a souhaité faire part de son indignation avec un geste fort : déverser 10 tonnes de boues rouges devant le Ministère de l'Écologie à Paris. Le problème décrié ? L'inaction du gouvernement face au déversement de boues toxiques dans le Parc national des Calanques. Ce mardi 12 février, les militants de l'association de protection de l'environnement et des océans ont mis en scène leur révolte par rapport à l'action de la pollution causée dans la mer Méditerranée par l'usine Alteo. À l'aide d'un camion rempli de boues rouges, ces derniers ont demandé d'interdire le rejet de ces "déchets dangereux" dans la mer. Pour illustrer leur démarche, les militants ont planté dans la boue rouge déversée sur le sol, une banderole avec pour slogan : "Boues rouges toxiques, ni en mer, ni à terre".

Une association engagée et prête à tout

Comme le rapportent nos confrères de RT France, sur le site de l'organisation ZEA, les militants expliquent : " Depuis plus de 120 ans, l'usine de production d'alumine de Gardanne, près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), bénéficie d'un droit de rejeter à terre et en mer ses déchets toxiques. Plus de 30 millions de tonnes de boues rouges toxiques ont été ainsi déversées dans les fonds marins du parc National des Calanques. ZEA est engagée sur ce combat aux côtés de pêcheurs, de riverains, de scientifiques et de citoyens qui dénoncent la toxicité et la radioactivité de ces boues rouges". Le Monde ajoute qu'une seconde benne remplie de boues rouges a également été déversée devant le siège du fonds d'investissement américain HIG (situé dans le 8e arrondissement de Paris) qui est également le propriétaire de l'usine Alteo de Gardanne.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people