Politique

Des imams entament une "marche contre le terrorisme" au départ des Champs-Élysées à Paris (vidéo)

Des imams entament une "marche contre le terrorisme" au départ des Champs-Élysées à Paris (vidéo)

Une soixantaine d'imams a pris une initiative pas comme les autres : organiser une marche contre le terrorisme. Samedi 8 juillet dernier, le groupe a donné le coup d’envoi de la "Marche des musulmans contre le terrorisme" au départ des Champs-Élysées, à Paris, avant de partir en pèlerinage dans les villes qui ont récemment été touchées par un attentat. Des images à revoir sur Non Stop Zapping.

La "Marche des musulmans contre le terrorisme" est partie depuis la plus belle avenue du monde, samedi 8 juillet. Environ soixante imams ont rejoint cette initiative lancée par l'écrivain juif Marek Halter, qui consiste à entamer un pèlerinage dans différentes villes d’Europe qui ont été victimes d’attentats terroristes pendant cinq jours. Ainsi, ils se rendront en bus à Berlin en Allemagne, à Bruxelles-Maelbeek (Belgique) ainsi que dans d’autres villes françaises telles que, Saint-Etienne-du-Rouvray, Toulouse ou Nice quasiment un an jour pour jour après l'attentat du "camion fou". Le but ? Démontrer que la religion musulmane et l’Islam condamnent les actes terroristes, mais aussi dialoguer avec les habitants et rendent hommages aux victimes.

Un rassemblement à Paris le 14 juillet

"La peur suscitée par les récents attentats génère un sentiment de méfiance généralisée et des manifestations racistes (...). Pour éviter cette montée de la haine et des affrontements intercommunautaires, il faut agir vite", peut-on lire dans un communiqué. Après avoir eu un mot en mémoire du policier Xavier Jugelé tué en avril dernier sur les Champs-Élysées, les imams sont montés dans le bus qui les transportera sur les routes d’Europe avant de revenir à Paris. Le 14 juillet prochain, le groupe organise un rassemblement sur Champ-de-Mars avec des représentants des religions catholique, juive, protestante et orthodoxe pour un temps de dialogue et de partage hautement symbolique le jour de la fête nationale.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people