Politique

Des Gilets Jaunes bientôt armés ? Un auditeur de RMC l'affirme (vidéo)

Des Gilets Jaunes bientôt armés ? Un auditeur de RMC l'affirme (vidéo)

Et si le quatrième acte des Gilets Jaunes s'annonçait beaucoup plus violent que les précédents ? C'est en tout cas ce qu'assure un auditeur de RMC. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Les images ont fait le tour du monde en un petit week-end. Samedi 1er décembre, des milliers de manifestants et de casseurs ont envahi les Champs-Elysées pour le troisième acte du mouvement des Gilets Jaunes. La tension est montée en un rien de temps, tandis que les forces de l'ordre ont très vite été dépassées par la situation plus que brûlante. Après avoir pillé et saccagé plusieurs commerces, certains manifestants sont allés plus loin en faisant irruption à l'intérieur de l'Arc de Triomphe, cassant des statues, pillant et taguant le célèbre monument français. Des images qui ont provoqué une onde de choc en France et même au-delà des frontières hexagonales. La situation est, plus que jamais, extrêmement tendue… Et les choses ne semblent pas près de s'apaiser.

Le pire est-il à craindre ?

Lundi 3 décembre, David Le Bars, Secrétaire Général du SCPN (Syndicat des Commissaires de la Police Nationale) était invité sur le plateau de "C à vous" sur France 5. L'occasion pour Anne-Elisabeth Lemoine et ses chroniqueurs de revenir sur l'ampleur du mouvement des Gilets Jaunes. Alors qu'un quatrième acte est d'ores et déjà annoncé pour le samedi 8 décembre, les équipes de France 5 ont diffusé un extrait alarmant. Dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, un auditeur a tenu à faire passer un message : "Je ne suis pas un Black Bloc, et je vais dire un message à Monsieur Macron : vous savez ce qui se dit dans les Gilets Jaunes ? Écoutez bien, c'est une réalité. Ils vont monter avec des armes !" De quoi attiser l'inquiétude alors que, samedi 1er décembre, un fusil d'assaut des forces de l'ordre a été dérobé par des casseurs en marge des manifestations des Gilets Jaunes, selon les informations du Parisien. Un modèle HK G36 appartenant à une compagnie de sécurisation d'intervention, qui aurait été volée près de la station Iéna, dans le 16ème arrondissement au cours des émeutes.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people