Politique

Des extrémistes juifs célèbrent la mort d’un bébé palestinien, les images chocs !

Des extrémistes juifs célèbrent la mort d’un bébé palestinien, les images chocs !

Lors d’un mariage célébré à Jérusalem il y a une dizaine de jours, une vidéo prise lors de l’événement montre des extrémistes juifs célébrant la mort du bébé palestinien brûlé vif avec ses parents en juillet dernier en Cisjordanie. Les images ont choqué les internautes. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L’affaire en juillet dernier avait fait beaucoup de bruit et a même été l’un des déclencheurs de la vague actuelle de violences en Israël et dans les Territoires palestiniens. Dans le village de Douma, un incendie criminel a tué un bébé de 18 mois, Ali Dawasheh, ainsi que ses deux parents. Une attaque brutale perpétrée à l’aide d’un cocktail Molotov qui avait déclenché des réactions de fureur et d’effroi parme les Palestiniens. Plusieurs mois après l’attaque, des images diffusées mercredi dernier sur la chaîne israélienne Channel 10 ont choqué les internautes et les téléspectateurs.

Les images condamnées en Israël

Lors d’un mariage à Jérusalem une dizaine de jours plus tôt, de jeune juifs orthodoxes dansent tout en brandissant des armes à feu et des cocktails Molotov, et passent entre eux une photographie d’Ali Dawabsheh qu’ils poignardent à plusieurs reprises. Face à ces images très choquantes, les autorités israéliennes ont annoncé le 24 décembre avoir ouvert une enquête sur ces images : "Les images choquantes qui ont été diffusées à la télévision montrent le vrai visage d’un groupe qui constitue un danger pour la société israélienne et la sécurité d’Israël. Nous ne sommes pas prêts à accepter que des gens nient les lois de l’Etat et ne considèrent pas qu’ils y sont assujettis", a déclaré le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Selon les médias israéliens, le marié qui apparait sur la vidéo est un membre très connu de l’extrême droite, et de nombreux invités sont des amis ou des proches des suspects arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’incendie qui a décimé la famille Dawabsheh. Plusieurs leaders nationalistes ont dénoncé les images, et Naftali Bennett, ministre de l’Education et chef de file du parti nationaliste religieux Foyer juif a déclaré qu’il s’agissait de "terroristes dont le but était de démanteler l’Etat d’Israël".

 

Réagissez à l'actu people