Politique

Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles : Manuel Valls réagit au 20h de TF1 (Vidéo)

   / 5  
Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles : Manuel Valls réagit au 20h de TF1
1
Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles : Manuel Valls réagit au 20h de TF1
Manuel Valls dans le 20h de TF1
2
Manuel Valls dans le 20h de TF1
Manuel Valls face à Gilles Bouleau
3
Manuel Valls face à Gilles Bouleau
Manuel Valls à l'Assemblée nationale
4
Manuel Valls à l'Assemblée nationale
Manuel Valls à l'Assemblée nationale
5
Manuel Valls à l'Assemblée nationale

Depuis lundi 9 mai, Denis Baupin, l’ex vice-président de l'Assemblée Nationale, est accusé par plusieurs élues d'Europe Écologie Les Verts de harcèlements et d'agressions sexuelles. Et ce mardi soir, présent sur le plateau du 20h de "TF1", Manuel Valls a réagi à cette affaire face à Gilles Bouleau. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Zapping.

Depuis le lundi 9 mai, Denis Baupin d'Europe Écologie Les Verts fait la Une de la presse après les accusations de harcèlements et d'agressions sexuelles de plusieurs élues d’EELV après une enquête de "France Inter" et "Mediapart". Après ces révélations, Annie Lamher la conseillère régionale d’Île-de-France EELV a déclaré devant la presse : "Un soir, le siège du parti était vide. J'étais seule avec Denis. Il s'est mis à me courir après autour du bureau. (...) Le lendemain, il a pointé son index sur moi en me disant Toi, tu n'auras jamais de poste au sein du parti". Lundi soir, c’est Sandrine Rousseau, porte-parole d’Europe Ecologie Les Verts, qui a raconté sur le plateau de "C à Vous" l’agression dont elle accuse Denis Baupin. "Je suis partie vers les toilettes et dans le couloir qui jouxtait la salle, Denis Baupin m’attendait. Il m’a plaquée contre le mur et a cherché à m’embrasser de force. Je l’ai repoussé".

"Quand une femme dit non, c'est non !"

Ce mardi matin, c’est Emmanuelle Cosse, qui est la compagne de Denis Baupin, qui s’est exprimée sur cette affaire sur "France Info". "J'ai été secrétaire nationale durant deux ans. Je n'ai jamais été saisie à aucun moment de signalements de faits d'agressions ou de harcèlement sexuels. On parle de faits d'une extrême gravité. Si ces faits sont avérés, il faut que ce soit réglé devant la justice". Alors qu’il a eu une journée chargée avec le débat autour de la loi Travail et l’utilisation du 49.3, Manuel Valls est revenu lui aussi sur ces accusations ce mardi soir dans le 20h de "TF1". "Le harcèlement sous quelque forme que ce soit, et le harcèlement sexuel, la drague appuyée, les blagues lourdes comme on peut entendre parfois (...) doivent être combattus avec la plus grande des férocités. Et quand une femme dit non, c'est non. Chacun doit bien sûr s'y tenir (…) Toute la transparence doit être faite, il faut que toutes les langues se délient (…) Il faut que la justice par ailleurs -elle a été saisie sur ce cas-là- fasse pleinement lumière sur tel ou tel fait".

Réagissez à l'actu people