Politique

Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles : Emmanuelle Cosse se confie sur le scandale autour de son mari (Vidéo)

   / 5  
Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles : Emmanuelle Cosse se confie sur le scandale autour de son mari
1
Denis Baupin accusé d’agressions sexuelles : Emmanuelle Cosse se confie sur le scandale autour de son mari
Emmanuelle Cosse sur France Info
2
Emmanuelle Cosse sur France Info
Emmanuelle Cosse
3
Emmanuelle Cosse
Denis Baupin et sa compagne Emmanuelle Cosse
4
Denis Baupin et sa compagne Emmanuelle Cosse
Emmanuelle Cosse à l'Assemblée Nationale
5
Emmanuelle Cosse à l'Assemblée Nationale

Le monde politique a tremblé ce lundi 9 mai. En effet, Denis Baupin l'actuel vice-président de l'Assemblée Nationale a été accusé et ce à plusieurs reprises, de harcèlements et d'agressions sexuelles. Alors que les victimes se sont exprimées hier, ce mardi 10 mai c'est Emmanuelle Cosse la femme de Denis Baupin et également Ministre du logement, qui s'est confiée sur ce scandale. Non Stop Zapping vous dit plus.

Ce lundi 9 mai le monde de la politique française a tremblé. En effet, Denis Baupin l'actuel vice-président de l'Assemblée Nationale a été accusé par pas moins de quatre élues de harcèlements et d'agressions sexuelles. En effet, durant son mandat dans le parti d'Europe Écologie Les Verts, Denis Baupin n'aurait pas hésité à envoyer en masse des textos très coquins à ses collaboratrices. L'homme politique est également accusé d'avoir eu des agissements relativement violents vis-à-vis de certaines femmes de son parti.

"J'ai été très touchée en tant que femme"

Invitée sur les ondes de France Info ce mardi 10 mai, Emmanuelle Cosse l’actuelle Ministre du logement et également compagne de Denis Baupin dans la vie, s'est exprimée sur ce sujet très sensible. « J'ai été très touchée en tant que femme, en tant que compagne, en tant que mère et en tant que ministre. Les questions des violences faites aux femmes sont inhérentes à mon engagement politique. J'ai été secrétaire nationale durant deux ans. Je n'ai jamais été saisie à aucun moment de signalements de faits d'agressions ou de harcèlement sexuels. On parle de faits d'une extrême gravité. Si ces faits sont avérés, il faut que ce soit réglé devant la justice. S'ils ne sont pas avérés, il faut aussi que le débat soit porté devant la justice. » De son côté Denis Baupin n'a pas encore tenu à s'exprimer sur le sujet.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people