Politique

Déchéance de nationalité - Nadine Morano : "Il y a des dissenssions entre Manuel Valls et François Hollande" (vidéo)

Déchéance de nationalité - Nadine Morano : "Il y a des dissenssions entre Manuel Valls et François Hollande" (vidéo)

ZAPPING - Ce mercredi, Manuel Valls a exclu d'étendre la déchéance de nationalité à tous les Français. "La France ne peut pas créer des apatrides" a déclaré le Premier ministre. Une mise au clair qui fait réagir la classe politique.

Mardi, la déchéance de nationalité à tous les Français était le sujet qu’avaient tous les hommes et femmes politiques aux lèvres. Certains s’en réjouissaient, d’autres s’en insurgeaient mais aujourd’hui, la situation a changé. Manuel Valls s’est exprimé à ce sujet et a martelé que la déchéance de nationalité ne sera pas étendue à tous les Français. Si la plupart des politiques sont en accord avec cela, beaucoup sont "indignés". De son côté, la Ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, soutient Manuel Valls : "Moi je trouve que rappeler cette valeur là, qui est que la nationalité doit revêtir la même force quelque soit la façon dont elle a été acquise, c’est important. Je suis heureuse de l’entendre dans le débat publique et c’est rappelé aussi dans la plume du Premier Ministre lorsqu’il signe cette tribune". Le Député PS de Seine-Saint-Denis, Pascal Popelin, lui aussi, le soutient en déclarant : "Manuel Valls ne dit pas que ça concernera que les binationaux. Manuel Valls dit : "On ne peut pas fabriquer d’apatride"". Et si Marie-Noëlle Lienemann, Sénatrice PS de Paris estime ne "pas" comprendre "qu’on ait ouvert ce débat", Julien Dray, Membre du Bureau national du PS, lui, lance : "Le moment est venu de rassembler, pas de diviser".

Eric Ciotti : "J’appelle le gouvernement à la dignité"

Les opposants au gouvernement et Les Républicains, plus particulièrement, sont montés au créneau pour exprimer leur mécontentement et leur indignation par rapport à la manière qu’a le gouvernement de ne pas être toujours très clair. Au micro de France Info, Nadine Morano, Députée européenne "Les Républicains" a déclaré : "On voit qu’il y a des dissensions à l’intérieur du Parti socialiste et même entre Manuel Valls et François Hollande d’ailleurs, il faut le dire. On y comprend rien, c’est la cacophonie", tandis que sur Europe 1, le Député "Les Républicains" des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti était très remonté : "Chaque jour, il y a une version différente. C’était la déchéance pour tous, Manuel Valls l’a clos hier. Moi, j’appelle le gouvernement à la dignité. Ce qu’il se passe aujourd’hui est totalement indigne".  

Réagissez à l'actu people