Politique

Débat élection présidentielle 2017 : François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron taclent TF1 (vidéo)

Débat élection présidentielle 2017 : François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron taclent TF1 (vidéo)

Le premier Grand débat de la présidentielle 2017 se tenait ce lundi soir sur TF1. Après le coup de gueule de Nicolas Dupont-Aignan sur TF1 qui regrettait que le débat ne soit pas ouvert à tous les candidats, François Fillon, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont également regretté la décision de la chaîne dans leur introduction. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

C'était le gros buzz du week-end : Nicolas Dupont-Aignan a quitté le plateau du 20h de TF1 samedi soir pour protester contre l'organisation du premier débat de la présidentielle 2017. Il regrettait que la chaîne n'ait invité que les 5 premiers candidats dans les sondages, alors qu'ils sont 11 à se présenter aux élections. Le-dit débat se tenait ce lundi soir, et plusieurs candidats ont apporté leur soutien à Nicolas Dupont-Aignan dans leur introduction. François Fillon, premier à s'exprimer lors de l'émission, a ouvert le sujet : "On est 11 candidats à l'élection présidentielle, il y en a 5 ici ça pose une question démocratique" a déclaré le candidat. Avant de faire un parallèle avec son parcours des primaires : "Avec cette règle là je n'aurais pas pu participer à la primaire de la droite et du centre". Emmanuel Macron était parfaitement d'accord avec les paroles de son opposant des Républicains : "Je partage les propos qui ont été tenus pour les candidats absents de ce débat" a déclaré le candidat d'"En Marche !".

Marine Le Pen tacle sèchement TF1

Quant à Marine Le Pen, elle a été encore plus loin en attaquant directement TF1 et en s'adressant à Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray : "Puisqu'une majorité de candidats ont l'air d'être d'accord je pense que TF1 pourrait effectivement s'honorer à organiser un débat dans les mêmes conditions que celui qui est organisé ce soir avec les 6 candidats qui ne sont pas précisément présents ce soir". TF1 appréciera les remarques. La chaîne s'était défendue en affirmant qu'elle avait choisi de ne prendre que les candidats au-dessus de 10% dans les sondages, en accord avec le Conseil d'Etat.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people