Politique

Covid-19 : le variant britannique pourrait être plus mortel selon Boris Johnson (vidéo)

Covid-19 : le variant britannique pourrait être plus mortel selon Boris Johnson (vidéo)

Selon le Premier ministre britannique, Boris Johnson, le variant britannique plus contagieux, pourrait "être lié à une plus forte mortalité". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

La propagation du variant britannique se poursuit à travers le monde et inquiète. Pour endiguer une nouvelle vague du virus, attribuée à ce variant bien plus contagieux, le Royaume-Uni s’est reconfiné pour la troisième fois. Seulement, ce variant ne serait pas uniquement plus contagieux. Lors d’une conférence de presse à Downing Street ce vendredi 22 janvier, Boris Johnson a déclaré que ce variant pourrait être lié à une plus forte mortalité : "Il semble également maintenant qu’il existe des preuves que le nouveau variant, le variant qui a été identifié pour la première fois à Londres, et le sud-est (de l’Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité". 

"Beaucoup d’incertitude"

Alors que pour les hommes âgés d’une soixantaine d’années, le risque de mortalité est de 10 sur 1 000 avec le virus, ce chiffre atteint 13 à 14 sur 1 000 avec le nouveau variant, a indiqué le conseiller scientifique du gouvernement, Patrick Vallance. "Je tiens à souligner qu’il y a beaucoup d’incertitude autour de ces chiffres", a précisé Patrick Vallance, en faisant part d'une "inquiétude qu’il y ait eu une augmentation de la mortalité ainsi qu’une augmentation de la transmissibilité". Si le nombre de cas diminue et que le taux de reproduction du virus est aussi en baisse, 38 562 malades du Covid-19 hospitalisés, ce qui représente un chiffre 78 % plus élevé que lors du premier pic en avril, a indiqué le Premier ministre britannique. 

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people