Politique

Covid-19 : Emmanuel Macron pourrait annoncer un troisième confinement (vidéo)

Covid-19 : Emmanuel Macron pourrait annoncer un troisième confinement (vidéo)

L’éventualité d'un troisième confinement semble se confirmer. Face à la progression de l'épidémie de Covid-19, Emmanuel Macron pourrait faire une annonce cette semaine selon le JDD. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Vers un retour du confinement ? L’hypothèse semble de plus en plus se confirmer avec la progression de l'épidémie de coronavirus, et la diffusion des nouveaux variants. Selon le Journal Du Dimanche ce 24 janvier et ses sources haut placées au sein du gouvernement, un troisième confinement en France pourrait être annoncé par Emmanuel Macron dans la semaine. "La décision est sur le point d'être prise", indique l'hebdomadaire qui avance que le président de la République pourrait s'exprimer le mercredi 27 janvier. Ce reconfinement, qui pourrait débuter avant la fin de la semaine, aurait une durée d'au moins "trois semaines". Les conditions de ce troisième confinement sont encore floues, après ceux de mars puis novembre dernier. ``

On "n'attendra pas qu'une nouvelle vague arrive"

Le JDD évoque une limitation des déplacements et la fermeture ou la limitation d'ouverture des commerces "non-essentiels", sans davantage de précisions. Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a assuré dans le journal que la "situation permet la continuité scolaire". Les écoles pourraient ainsi rester ouvertes. S'il n'a pas exclu l’hypothèse d'un reconfinement, le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé dans le Parisien ce samedi 23 janvier, qu'il attendait "d'abord d'être fixé sur les effets du couvre-feu". "On le sera la semaine prochaine. Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment. Et cela s'appelle le confinement. Si on voit que le virus se remet à progresser fortement, on ferme", a-t-il déclaré en précisant que l'on "n'attendra pas qu'une nouvelle vague arrive pour prendre les bonnes mesures". 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people