Politique

Coronavirus : Olivier Véran évoque la santé mentale des Français "dégradée" (vidéo)

Coronavirus : Olivier Véran évoque la santé mentale des Français "dégradée" (vidéo)

Lors d'un point sur la crise sanitaire ce jeudi 19 novembre, Olivier Véran a souligné "l'impact psychologique de l'épidémie" et évoqué la santé mentale des Français. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Pour démarrer son point hebdomadaire sur la crise sanitaire en France ce jeudi 19 novembre, Olivier Véran a mis en avant "l'impact psychologique de l'épidémie et plus encore du confinement". Sur cette "face cachée" de l’épidémie de coronavirus, le ministre de la Santé a souligné "l’impact réel" du "mal-être, du ras le bol, du stress, de l'anxiété ou de la déprime". "Nos vies sont bouleversées en profondeur", a assuré Olivier Véran en insistant notamment sur celles des étudiants dont le tiers serait "en détresse". Mais les conséquences psychologiques de la crise sanitaire touchent tous les Français. "La santé mentale des Français s'est fortement dégradée", a-t-il poursuivi en indiquant "une augmentation conséquente des états dépressifs observés sur tous les profils sociodémographiques". 

8 000 personnes prises en charge

"S’il y a bien quelque chose qui n’est pas obligatoire dans cette période, c’est d’être malheureux", a-t-il assuré en donnant des exemples expliquant cette baisse de moral comme "la crainte de la contamination", "le rapport parfois direct à la mort", "le revers de la distanciation physique" et "la crainte de perdre son emploi". Dans ce contexte, le ministre de la Santé a rappelé la présence des cellules d'aide psychologique où 8 000 personnes ont été prises en charge depuis le début de la crise sanitaire. Avec plus de 2 millions d'appels depuis avril, le numéro vert d'aide psychologique reçoit lui 20 000 appels par jour. 

 

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people