Politique

Coronavirus : les Etats-Unis prioritaires si Sanofi trouve un vaccin ? (vidéo)

Coronavirus : les Etats-Unis prioritaires si Sanofi trouve un vaccin ? (vidéo)

Les Etats-Unis seront-ils servis "en premier" si Sanofi trouve un vaccin contre le coronavirus ? La correspondante CNEWS à New-York est revenue sur la recherche financée par le gouvernement américain. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Fort de leur investissement dans la recherche de vaccins contre le coronavirus, les Etats-Unis seront servi "en premier" si un vaccin était trouvé par Sanofi, a annoncé le directeur général du groupe pharmaceutique ce mercredi 13 mai. Correspondante CNEWS à New-York, Elisabeth Guedel a expliqué dans la matinale de CNews ce 14 mai que "les Etats-Unis ont conclu des accords de partenariat avec plusieurs laboratoires lancés dans la recherche de vaccins contre le Covid-19". Parmi les laboratoires américains et français concernés, le pays s'était montré intéressé lorsque "Sanofi cherchait des financements pour sa recherche au mois de février". Ainsi, Sanofi qui "a des usines de fabrications aux Etats-Unis", pourra destiner sa "production américaine en priorité aux Etats-Unis, puis à la France et au reste du monde".

Une décision "inacceptable"

"Donc si Sanofi trouve un vaccin fiable, les américains recevront les premiers millions de doses", assure-t-elle sur cette recherche en partenariat avec l’Autorité pour la recherche et le développement avancés dans le domaine biomédical (Barda), qui dépend du ministère américain de la Santé. Une décision qui est "inacceptable" pour Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, qui a déploré dans un communiqué : "La santé est un bien commun à soustraire aux jeux du marché, aucune entreprise française ne doit pouvoir jouer contre notre propre souveraineté sanitaire sans s’exposer à une nationalisation". En réaction aux propos de Paul Hudson, directeur général du groupe, dans son entretien à l’agence de presse Bloomberg, le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, a appelé à la mobilisation de l'Union Européenne pour la recherche ce jeudi 14 mai : "Les Américains sont efficaces en cette période. Il faut que l'UE soit aussi efficace en nous aidant à mettre à disposition très vite ce vaccin". Et rassuré les Français LCI : "Je tiens à rassurer les Français: une voix que le vaccin sera accessible, il le sera pour les Français". 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people