Politique

Coronavirus : le respect des règles d'hygiène en baisse (vidéo)

Coronavirus : le respect des règles d'hygiène en baisse (vidéo)

Entre le début et la fin du confinement, la vigilance des Français pour les règles d'hygiène a baissé selon une étude de Santé Publique France réalisée avant le déconfinement. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Les mesures d'hygiène et la distanciation physique sont de moins en moins respectées par les Français, laisse entendre une étude de Santé Publique France réalisée avant le déconfinement. Entre le début et la fin du confinement, le respect des gestes barrières a reculé chez les Français interrogés. Dans cette étude nommée "CovidPrev" qui a débuté le 23 mars, la dernière enquête réalisée entre le 4 et 6 mai montre une baisse de la vigilance pour respecter le lavage des mains, tousser dans son coude ou utiliser un mouchoir à usage unique. 44,4% des Français interrogés ont respecté en même temps ces mesures, ce qui correspond à un recul de six points en sept semaines.

Le port du masque en hausse

Alors que le déconfinement progressif a débuté le 11 mai, le respect de la distanciation sociale et la limitation des interactions ont également baissé au fil des semaines, passant de 70 % à 57,3 %. A l'inverse, le port du masque qui a été rendu obligatoire dans les transports en commun, s'est généralisé parmis les Français. De 15 % de gens qui en portaient au début du confinement, ils étaient 39% début mai à en avoir. "Les chiffres baissent car nous avons adopté le critère d'adoption systématique des mesures. Il est évident que les gens ne sont pas parfaits mais on note une pratique générale des gestes qui vont permettre de ralentir le virus. On reste optimiste pour le déconfinement car la population a compris que le virus était présent et qu'il fallait tendre vers le maximum de précaution", a assuré Pierre Arwidson, directeur adjoint de la prévention et de la promotion de la santé chez SPF, rapporte le Parisien. 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people