Politique

Coronavirus : Jean Castex appelle à "ne pas baisser la garde" (vidéo)

Coronavirus : Jean Castex appelle à "ne pas baisser la garde" (vidéo)
capture d'écran cnews

En déplacement à Lille ce lundi 3 août où une résurgence des cas de Covid-19 a été constatée, le Premier ministre Jean Castex a appelé à la vigilance des Français pour éviter "un reconfinement généralisé". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Les mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus s’intensifie dans certaines villes en France. Alors qu'un record du nombre quotidien de nouveaux cas positifs a été enregistré dans plusieurs pays ce week-end, la France connaît aussi l’augmentation de foyers de contaminations. Dans ce contexte où pèse la menace d'une deuxième vague, plusieurs villes françaises ont ainsi durci les mesures sanitaires. Dans 69 communes de Mayenne, à Perros-Guirec, Saint-Malo, Biarritz, Le Touquet, Bayonne ou encore Orléans, le port du masque est devenu obligatoire dans la rue. A partir de ce lundi 3 août, Lille a rejoint le mouvement en imposant le masque dans l'espace public ouvert dans certaines zones de la ville. A cette occasion, le Premier ministre Jean Castex a fait un déplacement à Roubaix, en métropole de Lille. 

"Nous ne devons pas baisser la garde"

"Nous ne devons pas baisser la garde. Le virus n'est pas en vacances, nous non plus", a appelé à la vigilance Jean Castex, masqué. "Il faut nous protéger contre ce virus, surtout sans faire arrêter la vie économique et la vie sociale, c’est-à-dire en évitant la perspective d’un reconfinement généralisé", a-t-il poursuivi. "On constate une progression des données de l’épidémie qui doit nous conduire à être plus que jamais attentifs, et c’est le cas", a souligné le Premier ministre sur la résurgence du Covid-19. "J’appelle chaque Français à rester très vigilant car la lutte contre le virus dépend bien sûr de l’État, des collectivités locales, des institutions, mais aussi de chacun d’entre nous", a mis en garde Jean Castex tout en félicitant les 14 000 tests déjà effectués dans la métropole de Lille : "Il faut poursuivre, aller dans les endroits où des clusters sont susceptibles d’apparaître". 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people