Politique

Coronavirus : Donald Trump et sa femme testés positifs en pleine campagne présidentielle (vidéo)

 Coronavirus : Donald Trump et sa femme testés positifs en pleine campagne présidentielle (vidéo)

C’est une information qui vient de Donald Trump lui-même. Le président américain l’a annoncé sur son compte Twitter dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre. Il va donc se mettre en quarantaine alors qu’il est en pleine campagne présidentielle

Le tweet de Donald Trump a rapidement fait le tour des médias internationaux. Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, le président américain a fait le buzz. En effet, il a dévoilé avoir été testé positif au coronavirus avec son épouse, Mélania Trump. "Ce soir, la première dame et moi avons été testés positifs à la Covid-19. Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement. Nous nous en sortirons ENSEMBLE !" écrit-il. Le médecin de la Maison Blanche précise que le président "va bien" et qu’il restera à Washington où il "continuera à assumer ses fonctions". La nouvelle intervient en pleine crise sanitaire aux Etats-Unis où le président Trump est critiqué sur sa gestion de la pandémie. Il s’est d’ailleurs affiché publiquement avec un masque pour la première fois le 11 juillet dernier seulement.

Il doit annuler ses prochains déplacements

Alors que les élections présidentielles approchent, elles se dérouleront le 3 novembre prochain, et que Donald Trump est en pleine campagne, il est contraint d’annuler ses prochains déplacements. Il devait se rendre ce vendredi 2 octobre à un meeting de campagne en Floride qui a donc été annulé. Avant l’annonce de son test positif, le président américain avait annoncé que sa conseillère Hope Hicks avait contracté le virus. La pandémie de coronavirus est vive aux Etats-Unis et Donald Trump a surpris avec ses déclarations surréalistes survenues au début de la crise sanitaire. Il a même été censuré par Facebook suite à la publication d’une vidéo de désinformation sur la Covid-19. Une première pour le réseau social. Le 21 juillet dernier, le président américain a reconnu avoir minimisé les conséquences de la crise dans le pays.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people