Politique

Corée du Nord : Un journaliste de la BBC arrêté et expulsé du pays (vidéo)

   / 5  
Corée du Nord : Un journaliste de la BBC arrêté et expulsé
1
Corée du Nord : Un journaliste de la BBC arrêté et expulsé
Rupert Wingfield-Hayes, le journaliste de la BBC arrêté en Corée du Nord
2
Rupert Wingfield-Hayes, le journaliste de la BBC arrêté en Corée du Nord
Un officiel nord-coréen annonce l'expulsion du reporter de la BBC
3
Un officiel nord-coréen annonce l'expulsion du reporter de la BBC
Rupert Wingfield-Hayes est accusé d'avoir manqué de respect au régime dans certains de ses reportages
4
Rupert Wingfield-Hayes est accusé d'avoir manqué de respect au régime dans certains de ses reportages
Le journaliste britannique a été expulsé ce lundi
5
Le journaliste britannique a été expulsé ce lundi

Le journaliste britannique Rupert Wingfield-Hayes a été arrêté ce week-end en Corée du Nord. Dépêché par la BBC pour couvrir le congrès du parti unique au pouvoir, il est accusé par le régime d’avoir tourné des reportages inexacts et irrespectueux. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La BBC a annoncé ce lundi matin l’arrestation de l’un de ses journalistes, Rupert Wingfield-Hayes, par le régime nord-coréen. Le producteur du reporter, Maria Byrne, ainsi que son caméraman, Matthew Goddard, ont eux aussi été interpellés. Les trois ressortissants britanniques auraient été arrêtés alors qu’ils s’apprêtaient à monter dans un avion quittant la Corée du Nord. Selon la BBC, Rupert Wingfield-Hayes aurait alors été interrogé pendant huit heures au sujet de l’un de ses reportages, tourné pendant son séjour et au cours duquel il mettait en doute l’authenticité d’un hôpital qu’il avait pu visiter. "Il a été conduit dans un hôtel et interrogé par des agents de sécurité à Pyongyang avant de devoir signer une déclaration et d'être remis en liberté" a déclaré ce week-end John Sudworth, un autre journaliste de la BBC présent en Corée du Nord. Le célèbre organe de presse britannique avait dépêché plusieurs équipes à Pyongyang pour suivre le congrès du parti unique au pouvoir.

"Il a écrit une lettre d'excuses officielles"

Et ce lundi, le régime nord-coréen a organisé une conférence de presse pour s’exprimer sur cette affaire devant les médias du monde entier : "Nous avons décidé d’expulser le correspondant de la BBC à Tokyo, Rupert Wingfield-Hayes, et nous allons l’interdire à vie d’entrer sur le territoire nord-coréen" a expliqué un officiel du régime, "Ce reporter a reconnu ses erreurs, il a reconnu qu’il n’avait pas respecté le système. Il a écrit une lettre d’excuses officielles. Il s’excuse auprès du peuple nord-coréen et du régime pour son comportement". La version du journaliste britannique devrait être bien différente à son retour à Londres.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people