Politique

COP21 : François Hollande fait une bourde gênante en s'adressant au président burkinabé Michel Kafando

COP21 : François Hollande fait une bourde gênante en s'adressant au président burkinabé Michel Kafando

De nombreux chefs d'état africains se sont réunis à l'invitation de François Hollande et Ban Ki-moon pour un sommet spécial consacré aux nations africaines lors de la COP21, ce mardi 1er décembre. Le président français a voulu s'adresser à son homologue burkinabé, Michel Kafando, sans se rendre compte que celui-ci s'était absenté. C'est alors au ministre des Affaires étrangères burkinabé qu'il a délivré son message comme vous pouvez le voir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis ce lundi 30 novembre se tient en France la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP21. Lors de son discours d'ouverture, François Hollande a rappelé que de très nombreux états participent à cet événement dans le but de mettre en place des mesures fortes pour lutter contre le réchauffement climatique et ses effets néfastes. "C'est un jour historique que nous vivons. La France accueille 150 chefs d'état et de gouvernement, des milliers de délégués venus de tous les continents. Jamais une conférence n'avait accueilli autant d'autorités venues d'autant de pays. Mais jamais, je dis bien jamais l'enjeu d'une réunion internationale n'avait été aussi élevée car il s'agit de l'avenir de la planète, de l'avenir de la vie" a ainsi déclaré le président français.

François Hollande s'adresse à Michel Kafando sans se rendre compte qu'il n'est pas là

Ce mardi 1er novembre, les nations africaines étaient réunis autour de François Hollande et Ban Ki-moon. A la fin du sommet, le chef d'état français a décidé de s'adresser à son homologue burkinabé Michel Kafando. Comme le souligne Yann Barthès dans Le Petit Journal, ce dernier n'était assis qu'à quelques places du président de la République, jusqu'à ce qu'il quitte la salle. Malheureusement, François Hollande ne s'en est pas rendu compte et s'est adressé en fait au ministre des Affaires étrangères burkinabé en pensant qu'il s'agissait du président, Michel Kafando.

"Je voulais surtout lui dire  combien nous sommes très heureux que les élections au Burkina Faso se soient passées de manière transparente, démocratique, et que le résultat ne souffre d'aucune contestation. Vous y êtes pour beaucoup Monsieur le Président. Je sais que vous avez même éprouvé à un certain moment - et je m'en souviens - la dureté de cette mission" a-t-il ainsi déclaré en regardant celui qui n'était donc pas le président burkinabé mais son ministre des Affaires étrangères.

Amusé, ce dernier a alors répondu "Merci Monsieur le Président, le président Kafando est hors de la salle actuellement, je crois qu'il est en communication avec Ouagadougou." François Hollande s'est donc rendu compte de son erreur et a alors lancé : "Vous transmettrez à votre président donc les félicitations."

Réagissez à l'actu people