Politique

Confinement : Gabriel Attal assure que "les prochains jours seront décisifs" (vidéo)

Confinement : Gabriel Attal assure que "les prochains jours seront décisifs" (vidéo)

Un troisième confinement va-t-il être annoncé par Emmanuel Macron dans les prochains jours ? Porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal a assuré dans Dimanche en politique sur France 3 que "les prochains jours seront décisifs". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Un troisième confinement approche selon le Journal Du Dimanche ce 24 janvier. Face à la progression de l'épidémie de coronavirus et la diffusion des nouveaux variants, "la décision est sur le point d'être prise", écrit l'hebdomadaire d'après ses "sources haut placées" au sein de l'Exécutif. Emmanuel Macron pourrait ainsi annoncer un troisième confinement en prenant la parole ce mercredi 27 janvier. Ce reconfinement, qui pourrait débuter avant la fin de la semaine, aurait une durée d'au moins "trois semaines". Alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a affirmé dans le Parisien ce samedi 23 janvier, qu'il attendait "d'abord d'être fixé sur les effets du couvre-feu" et qu'aucune décision n'a été prise, Gabriel Attal a affirmé de même dans Dimanche en politique sur France 3. 

"Les prochains jours seront décisifs"

Dans le même sens qu'Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement a assuré que la décision dépendra des résultats des chiffres de l'épidémie, ainsi que ceux du couvre-feu qui débute à 18 heures. "Les prochains jours seront décisifs. Par principe, tous les scénarios sont sur la table", a déclaré Gabriel Attal en rappelant que le seuil des 20 000 cas/jour en moyenne sur une semaine a été franchi. Afin de mieux contrôler l'épidémie de Covid-19, les autorités ont estimé en décembre qu'il ne fallait pas dépasser 5 000 cas/jour en moyenne. "On a une circulation du virus en France qui est importante. Elle est moins importante que chez certains de nos voisins, mais elle progresse, sans qu’il y ait eu de hausse exponentielle à ce stade”, a-t-il ajouté. 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people