Politique

Confinement : Gabriel Attal affirme qu'il est trop tôt pour l'assouplir (Vidéo)

Confinement : Gabriel Attal affirme qu'il est trop tôt pour l'assouplir (Vidéo)

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal s'est exprimé sur le confinement ce mardi 10 novembre. Il a estimé qu'il était trop tôt pour un éventuel assouplissement des règles. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Le nouveau confinement n'en finit plus de faire parler de lui. Depuis qu'Emmanuel Macron a annoncé le mercredi 28 octobre que la France allait connaître un nouveau confinement national pour une durée d'un mois, des voix s'élèvent. Les restaurateurs ne comprennent pas qu'on leur demande de fermer après avoir pris des mesures très strictes à l'image du médiatique Philippe Etchebest. Le milieu de la culture s'insurge contre la fermeture des librairies. Yann Moix a même appelé à la désobéissance civile. Gérard Jugnot lui, craint une flambée de violence due à une situation sociale tendue. Mais le gouvernement ne veut rien entendre malgré le cafouillage autour des produits essentiels et non-essentiels.

"La situation reste grave"

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, s'ext exprimé lors d'une conférence de presse ce mardi 10 novembre. Il a ainsi affirmé qu'il était pour l'instant trop tôt pour penser à un éventuel assouplissement des règles. "Il y a trois scénarios possibles pour ce jeudi. Soit le maintien des règles telles que nous les connaissons aujourd'hui. Soit un éventuel durcissement des règles sur certains points. Soit un éventuel assouplissement", a commencé Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement continue : "Aujourd’hui il semble très tôt pour proposer un assouplissement des règles fixées, la situation reste grave." La situation dans les hôpitaux sera étudiée de près avant l'allocution de Jean Castex.

En effet, Emmanuel Macron avait fixé une clause de revoyure au bout de quinze jours de confinement. C'est pour cela que le Premier ministre Jean Castex prendra la parole ce jeudi 12 novembre. Compte-tenu de la situation qui ne connaît pas d'amélioration, il y a très peu de chance que le confinement soit levé.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people