Politique

Cette dame de 106 ans danse de joie en rencontrant Barack et Michelle Obama (Vidéo)

Cette dame de 106 ans danse de joie en rencontrant Barack et Michelle Obama (Vidéo)

A croire que l'âge n'est visiblement que dans la tête. C'est du moins ce qu'ont dû se dire Barack et Michelle Obama en rencontrant Virginia McLaurin, une vieille dame de 106 ans. Invitée à la Maison Blanche, la centenaire n'a pu retenir son enthousiasme et s'est mise à danser de joie en voyant le président des États-Unis et sa femme. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Décidément le couple présidentiel américain fait toujours autant parler de lui. Alors qu'il y a quelques jours, la Terre entière célébrait la St Valentin, Michelle et Barack Obama n'avait pas hésité à déclarer leur flamme respective par le biais de la célèbre émission d'Ellen DeGeneres.

Mais si les Obama refont la Une de l’actualité, ce n'est pas véritablement à cause d'eux, mais d'une petite mamie qui leur a rendu visite. En effet, ce mois-ci le pays de l'Oncle Sam célèbre le mois de l'Histoire des Noirs. Et c'est à ce titre que Barack et Michelle Obama ont reçu Virginia McLaurin à la Maison Blanche.

"Nous sommes si heureux de vous avoir"

Très excitée de rencontrer enfin le président et sa compagne, cette vieille dame pourtant âgée de 106 ans n'a pas hésité à se déhancher afin de montrer sa joie. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'énergie débordante de cette dame a grandement impressionné Michelle Obama qui lui a avoué vouloir lui ressembler lorsqu’elle sera plus vieille.

De son côté Virginia McLaurin n'a pas pu s’empêcher de confier à quel point elle était fière de pouvoir serrer la main d'un président noir. « Nous sommes si heureux de vous avoir : un président noir ! Et une femme noire ! Je ne pensais pas vivre assez longtemps pour voir la Maison Blanche. » Postée sur le compte Facebook officiel de la Maison Blanche, cette vidéo s'est très vite propagée sur la Toile. Il faut dire que la bonne humeur de la centenaire ne pouvait laisser personne de marbre.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people